Retour

Réformes adoptées suite au traitement inhumain d’une fillette de quatre ans

Mubilanzila Mayeka et Kaniki Mitunga c. Belgique  | 2006

Réformes adoptées suite au traitement inhumain d’une fillette de quatre ans

Elle ne doute pas que la détention de la seconde requérante dans les conditions telles qu’elles ont été décrites ci-dessus l’a placée dans un état de profond désarroi. La Cour estime, par ailleurs, que les autorités qui ont pris la mesure de détention litigieuse ne pouvaient ignorer les conséquences psychologiques graves de celle-ci. 

Arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme - octobre 2006

Historique de l’affaire

En 2002, alors qu’elle avait quatre ans, Tabitha Mitunga, fillette de nationalité congolaise, se rendait avec son oncle au Canada, où sa mère avait obtenu l’asile. Pendant le voyage, Tabitha a été interpellée à l’aéroport de Bruxelles parce qu’elle n’avait pas les papiers requis pour entrer en Belgique.

Tabitha a été détenue par les autorités belges pendant près de deux mois. Elle a été séparée de son oncle et aucune personne de sa famille ou de son entourage ne l’accompagnait. Elle a été détenue dans un lieu conçu pour des adultes, et personne n’a été désigné pour s’occuper d’elle. Elle a ensuite été expulsée vers la République démocratique du Congo. Cependant, sa mère n’en avait pas été informée à l’avance, et il n’y avait donc personne pour attendre Tabitha lorsqu’elle est arrivée dans son pays d’origine.

Arrêt de la Cour européenne

La Cour a estimé que la détention de Tabitha avait eu de graves effets psychologiques sur elle. De plus, elle a été expulsée vers son pays sans que soient prises en compte les conditions de son arrivée. Sa détention et son expulsion avaient constitué un traitement inhumain et une violation du droit au respect de la vie privée et familiale, tant pour Tabitha que pour sa mère. Ces violations étaient dues à l’absence en Belgique de dispositions légales déterminant les conditions de traitement des mineurs non accompagnés.

La Cour a estimé que Tabitha avait été victime d’une violation de son droit à la liberté, en raison de sa détention injustifiée et de l’absence de de moyen effectif pour contester cette décision.

Suites

Tabitha a finalement pu rejoindre sa mère au Canada en octobre 2002, après l’intervention des Premiers ministres belge et canadien.

Alors que l’affaire avait été déposée devant la Cour européenne, il a été décidé en 2004 de prévoir la désignation d’un tuteur personnel pour les enfants non accompagnés. Les tuteurs ont pour mission de protéger les intérêts des enfants lorsqu’ils sont sous la protection de l’État, et ils peuvent contester un ordre d’expulsion. En outre, la loi a été modifiée en 2007, de sorte que la détention des mineurs non accompagnés a été supprimée dans la plupart des cas. Enfin, une loi de 2012 exige que les mineurs non accompagnés qui pourraient être expulsés soient bien accueillis et bien traités dans le pays vers lequel ils sont expulsés.


Exemples similaires

Justice pour un adolescent de seize ans handicapé mental ayant subi une agression sexuelle.

Madame Y., handicapée mentale, a subi une agression sexuelle la nuit qui a suivi son seizième anniversaire. Le père de Y. a tenté de déclencher des poursuites contre l’agresseur, mais le droit néerlandais prévoyait que seule la victime pouvait engager des poursuites. En raison de son état, Y. était incapable de le faire, si bien que son agresseur n’a pas été poursuivi. La Cour européenne a jugé...

Read more

Manquement à l’obligation d’enquêter sur des allégations de brutalités contre un homme qui tentait d’aider la police.

Cvetan Trajkoski a tenté de signaler une situation dangereuse à la police. Il aurait alors été frappé par un groupe de fonctionnaires – visiblement parce qu’il avait garé sa voiture à un mauvais endroit. La Cour européenne a estimé que les autorités avaient manqué à leur obligation d’enquêter comme il convient sur l’agression alléguée. Cette affaire et d’autres ont conduit à des réformes pour...

Read more

Une femme gagne un procès faisant date pour les droits des mères célibataires – et de leurs enfants.

Paula Marckx n’était pas mariée quand elle a appris qu’elle aurait une fille. Elle a été choquée de découvrir qu’étant donné qu’elle était célibataire, son enfant ne serait pas reconnue comme étant la sienne à moins qu’elle n’entame une procédure judiciaire. Par la suite, cependant, sa fille aurait un statut juridique restreint et ne pourrait pas être son héritière. La Cour européenne a estimé...

Read more

Justice rendue à des milliers de personnes « radiées », privées de droits pendant vingt ans

En février 1992, 25 671 personnes vivant en Slovénie ont été automatiquement privées de leur droit de résider dans le pays. De nombreuses personnes, dont Ana Mezga, se sont vues retirer leurs papiers, ont été expulsées de leur domicile, ont été empêchées de travailler, ont perdu des biens personnels ou ont eu leur famille brisée. La loi a été modifiée et un système d’indemnisation a été mis en...

Read more

Justice pour les enfants victimes de mauvais traitements

Quatre enfants avaient été exposés à une négligence extrême et à des abus affectifs au sein de leur famille. La Cour européenne a relevé que cette forme de mauvais traitements avait été portée à la connaissance des pouvoirs locaux et que ceux-ci auraient pu prendre des mesures pour en protéger les enfants, mais qu’ils s’en étaient abstenus pendant quatre ans et demi. La Cour a accordé aux...

Read more

Adoption d’une réforme à la suite d’un retrait d’enfants de leur milieu familial motivé par l’indigence de leurs parents

Emílie Wallová et Jaroslav Walla s’était vu retirer leurs cinq enfants par les autorités au motif qu’ils ne disposaient pas de ressources suffisantes pour les élever convenablement. La Cour européenne a jugé qu’en pareilles circonstances, le retrait des enfants de leur milieu familial constituait une violation du droit des parents au respect de leur vie familiale. À la suite de cet arrêt, une...

Read more

Justice après un manquement des autorités à leur obligation d’enquêter sur des allégations de brutalités policières

Alexandre Mihhailov a affirmé qu’il avait été cruellement frappé par des fonctionnaires de police à la fois dans un lieu public et après avoir repris conscience, dans un poste de police. La Cour européenne a jugé que les investigations qui ont suivi n’étaient pas indépendantes et qu’elles souffraient de graves lacunes comme le défaut de collecter des éléments de preuve. Des réformes ont été...

Read more

Renforcement de la protection des détenus après que la police a infligé des mauvais traitements à un prothésiste dentaire

Vladimir Kummer était prothésiste dentaire. Une nuit, il aurait été trouvé en train d’uriner dans la rue. Des fonctionnaires de police l’ont placé dans une cellule où il a été attaché par des menottes aux murs et où il aurait été battu. La Cour européenne a jugé que M. Kummer avait fait l’objet d’un traitement dégradant et qu’il n’y avait pas eu d’investigations effectives sur l’incident, ce...

Read more

Refus de l’adoption pleine et entière d’un enfant vulnérable parce que sa nouvelle mère était célibataire

Avec l’aide d’une agence internationale, Jeanne Wagner a adopté un enfant qui avait été placé dans un orphelinat au Pérou. Cependant, lors de leur retour en Europe, les tribunaux luxembourgeois ont refusé de reconnaître l’adoption pleine et entière parce que Jeanne n’était pas mariée. La Cour européenne a estimé que celait était inéquitable et que cela violait le droit au respect de la vie...

Read more

Réformes pour empêcher les brutalités policières après l’agression violente d’un innocent

Artur Mrozowski rentrait de son travail en train quand la police est arrivée en réponse à des désordres causés par d’autres passagers. Il n’était pas en état d’ébriété, il est resté paisible et calme, mais un fonctionnaire de police l’a frappé au visage avec une matraque et lui a cassé trois dents. Les investigations ont laissé entendre que la police n’avait rien fait de mal, mais la Cour...

Read more

Le combat d’une mère pour être réunifiée à ses enfants conduit à mieux protéger la vie familiale

M.D. a perdu la garde de ses deux enfants après que les autorités ont établi que son ancien partenaire les avait battus et qu’elle ne les avait pas protégés. Elle a mis alors un terme à ses relations avec son partenaire violent et a tenté de récupérer ses enfants. Cependant, en droit maltais, elle avait perdu pour toujours la garde de ses enfants et elle ne disposait d’aucun recours pour...

Read more

Justice pour une veuve âgée, contrainte de changer de nom par les autorités

Tiborné Daróczy avait 71 ans quand les autorités l’ont contrainte à changer de nom, bien qu’elle ait utilisé le sien depuis 50 ans. Elle considérait que son nom constituait un lien étroit avec son défunt mari. Elle ne voulait pas être contrainte d’en changer. La Cour européenne a tranché en sa faveur et les autorités hongroises ont alors autorisé Mme Daróczy à conserver son vieux nom.

Read more

Manquement à l’obligation d’enquêter sur des violences policières alléguées

Après qu’une dispute eut éclaté dans un bar à Štip, toutes les personnes présentes furent emmenées en garde à vue. Selon ses dires, Pejrusan Jasar fut violemment frappé par un fonctionnaire de police dès qu’il se trouva dans une cellule du commissariat. Il déposa une plainte pénale, mais le procureur ne prit aucune mesure pour mener des investigations. La Cour européenne jugea que cela avait...

Read more

Renforcement des droits de garde des pères d’enfants nés hors mariage

Horst Zaunegger avait eu une fille née hors mariage avant de se séparer de la mère de l’enfant. Comme il n’avait pas été marié avec celle-ci, le droit allemand ne lui offrait que peu de chances d’obtenir la garde conjointe de son enfant. Après le prononcé de l’arrêt de la Cour européenne qui avait donné gain de cause au requérant, la législation allemande a été modifiée de façon à accorder...

Read more

Droits de garde équitables pour les pères d’enfants nés hors mariage

Le droit autrichien prévoyait que les enfants naturels devaient automatiquement être confiés à la garde de leur mère, sauf en de rares exceptions, tandis que la garde des enfants légitimes devait être attribuée en fonction de l’intérêt supérieur de ces derniers. Devant la Cour européenne, M. Sporer a fait valoir avec succès que cette situation était inéquitable, ce qui a conduit l’Autriche à...

Read more

Justice pour une mère privée de la garde de son enfant

Verica Šobota-Gajić avait obtenu la garde de ses enfants après s’être séparée de son mari. Toutefois, celui-ci avait enlevé son fils. En raison de l’inaction des autorités, l’enfant n’a été restitué que six ans plus tard à Mme Šobota-Gajić. Cette affaire a conduit à l’adoption de réformes visant à garantir que la garde des enfants soit bien confiée aux personnes qui en sont titulaires.

Read more

Réformes adoptées après qu’une enfant a été dans l’impossibilité d’être légalement reconnue comme étant la fille de son père

Nessa Williams-Johnston ne pouvait pas être juridiquement reconnue comme étant la fille de son père, parce que son père s’était marié auparavant avec une autre personne que sa mère. Après que la Cour européenne s’est prononcée en faveur de la famille, une nouvelle législation est entrée en vigueur pour donner aux enfants se trouvant dans la même situation que Nessa un statut juridique approprié.

Read more

Cas d'une mère séparée de son enfant

Lorsque le fils de María Iglesias Gil, qu’elle avait eu de son ex-mari, est né, elle a obtenu la garde de l’enfant. Toutefois, son ex-mari a enlevé l’enfant et l’a emmené aux États-Unis. Mme Iglesias Gil a porté son affaire devant les tribunaux espagnols, qui ont refusé de lancer un mandat d’arrêt international et ont clos l’affaire. La Cour européenne a jugé que cette décision avait violé le...

Read more

Réformes juridiques consécutives au non-paiement pendant treize ans de la pension alimentaire octroyée pour un enfant par les tribunaux

Snežana Boucke a eu une fille d’une relation hors mariage. Suite à une décision judiciaire, le père était dans l’obligation de verser une pension alimentaire pour l’enfant. Les autorités n’ont pas assuré l’exécution de la décision, et la pension alimentaire n’a pas été payée pendant treize ans. La Cour européenne a conclu que cela avait violé le droit de Mme Boucke à l’exécution effective des...

Read more

Réformes visant à protéger les droits des enfants après qu’une enfant a été empêchée de connaître l’identité de son père pendant cinq ans

Une enfant était née hors mariage. La mère a demandé aux tribunaux d’établir qui était le père. En raison de retards dans les procédures juridiques et du refus du père de se soumettre à des tests ADN, les procédures ont duré plus de cinq ans. La Cour européenne a estimé que les droits de l’enfant n’avaient pas été convenablement protégés. La législation a été modifiée afin de contribuer à...

Read more