Retour

Mort d’une victime présumée de la traite des êtres humains

Rantsev c. Chypre  et Russie  | 2010

Mort d’une victime présumée de la traite des êtres humains

J’ai perdu le sommeil. Dès que je ferme les yeux, je vois Oxana, non telle qu’elle était à l’âge adulte mais quand c’était une enfant de cinq ans riant aux éclats

Nikolaï Rantsev, père d’Oxana, déclaration recueillie par la Komsomolskaïa Pravda, mai 2014 - © Photo Cyprus Mail

 

Historique de l’affaire

Alors qu’elle était âgée de 20 ans, Oxana Rantseva aurait été victime de la  traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle, organisée entre la Russie et Chypre. Deux semaines après son arrivée à Chypre, elle avait été retrouvée morte dans la rue, sous le balcon d’un appartement situé au cinquième étage, dont elle avait tenté de s’enfuir.

Les autorités chypriotes avaient conclu que personne n’était pénalement responsable de ce décès et avaient refusé de poursuivre l’enquête.

Il avait été signalé à maintes reprises que la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle constituait un problème majeur à Chypre.

Arrêt de la Cour européenne

La Cour a relevé que Mlle Rantseva s’était rendue dans un commissariat de police quelques heures avant sa mort, dans des circonstances qui donnaient à penser qu’elle pouvait être victime de la traite des êtres humains, mais que les autorités chypriotes n’avaient pris aucune mesure pour la protéger peu avant qu’elle ne décède. Par ailleurs, la Cour a conclu que l’enquête menée par les autorités chypriotes sur les circonstances du décès de la jeune femme souffrait de lacunes, ce qui était dû en partie à l’absence de dispositif légal obligeant les autorités à lutter contre la traite des êtres humains.

La Cour a également constaté que les autorités russes n’avaient pas enquêté sur la manière dont Mlle Rantseva avait été recrutée et qu’elles n’avaient pas recherché l’identité de la personne qui l’avait fait venir à Chypre.

Suites

À la suite de ces événements, la Russie et Chypre ont criminalisé la traite des êtres humains. Par ailleurs, des modifications ont été apportées aux règles du régime de visas applicable à Chypre, qui avaient été détournées pour faciliter la traite des femmes à des fins d’exploitation sexuelle. En outre, les autorités chypriotes ont ratifié la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains et se sont engagées à coopérer avec les experts européens en matière de lutte contre la traite.

Une nouvelle enquête a été menée sur le décès d’Oxana Rantseva. À l’issue de cette enquête, des poursuites ont été engagées contre deux officiers de police chypriotes pour manquement à leurs devoirs et contre l’employeur de l’intéressée pour enlèvement et séquestration.

Nikolaï Rantsev, le père d’Oxana Rantseva, a obtenu une indemnité en réparation de la violation des droits fondamentaux de sa fille.


Exemples similaires

L’agression mortelle d’une femme et de son fils conduit à des réformes encore en cours pour combattre la violence domestique.

Elisaveta Talpis a été battue par son mari pendant des années. Elle a porté plainte à la police, mais celle-ci s’est abstenue de réagir pendant des mois. Une nuit, le mari d’Elisaveta a agressé sa femme avec un couteau. Il l’a blessée et a tué son fils quand celui-ci a tenté de s’interposer. La Cour européenne a condamné l’inaction de la police, ce qui a conduit à des réformes pour combattre la...

Read more

Victoire judiciaire pour les victimes de l’attentat terroriste de l’école Beslan

En septembre 2004, plus de 330 personnes ont été tuées (dont plus de 180 enfants) et 750, blessées lors de la prise d’otages de Beslan. Les autorités disposaient de suffisamment d’informations pour savoir qu’un attentat terroriste était en préparation, mais elles n’ont ni renforcé la sécurité, ni mis en garde la population. En raison de ces carences et d’autres, la Cour européenne a estimé que...

Read more

Des parents se battent pour obtenir justice après la mort de leur fils

Gregor Šilih avait 20 ans quand il est mort à l’hôpital. Ses parents pensaient que cela était dû à une négligence médicale. Ils ont entamé une procédure pénale pour établir la vérité. Treize ans plus tard, leur demande n’était toujours pas tranchée. La Cour européenne a jugé que les autorités avaient manqué à leur obligation de prendre des mesures effectives pour découvrir la vérité. L’affaire...

Read more

Des tirs massifs sur des cueilleurs de fraises conduit au lancement de réformes

Des centaines de migrants ont été contraints de travailler pendant des mois sans être payés. Quand ils ont exigé leur salaire, des gardes armés ont tiré sur eux, blessant grièvement 30 personnes. Les gardes et les employeurs ont été simplement condamnés à une amende. La Cour européenne des droits de l’homme a jugé que dans cette affaire, les autorités avaient manqué à leur obligation de...

Read more

Réformes des lois sur les armes à feu après que la police a tué par balle des hommes désarmés

Deux jeunes hommes de 21 ans s’étaient soustraits au service militaire. Ils étaient retournés chez leur grand-mère. Lorsque la police militaire est arrivée, les hommes n’étaient pas armés et avaient une attitude non violente ; ils ont essayé de s’enfuir. Cependant, ils ont été tués par les militaires, qui ont ouvert le feu. La Cour européenne a conclu que la police militaire avait fait un usage...

Read more

Incrimination de la traite des êtres humains à la suite de l’esclavage domestique subi à Paris par une fille de 14 ans

Victime d’esclavage domestique depuis l’âge de 14 ans, Henriette Akofa Siliadin avait été contrainte pendant plus de quatre ans de travailler sans rémunération toute la journée sept jours sur sept. Les responsables de cette situation n’avaient pas été dûment jugés car la loi française n’incriminait pas les actes dont ils s’étaient rendus coupables. Cette affaire a été l’un des facteurs qui ont...

Read more

Réforme de la pratique pour combattre la traite des êtres humains

Quand L.E. avait 22 ans, elle a été incitée à se rendre en Grèce avec un trafiquant. A leur arrivée, celui-ci lui a pris son passeport et il l’a contrainte à se prostituer. La Cour européenne a établi que les autorités avaient été alertées de la situation, mais que leur réaction avait souffert de graves lacunes et de retards significatifs. Depuis, des réformes de grande ampleur ont été adoptées...

Read more

Réformes déclenchées par le défaut d’enquêter sur la mort d’un handicapé placé en garde à vue

Valdis Jasinskis était sourd-muet. Il est tombé sur des marches à l’extérieur d’une fête d’étudiants et s’est cognée la tête. La police a été informée de sa blessure et de son handicap, mais elle l’a enfermé dans une cellule et n’a pas tenu compte de ses tentatives de communiquer. M. Jasinskis est mort ensuite à l’hôpital et l’incident n’a pas donné lieu à des investigations effectives. Cela a...

Read more

Un garçon âgé de quinze ans poignardé devant une école alors que les autorités n’ont pas pris de mesures

Le directeur d’une école a demandé à la police d’être présente devant les portes de son école, en raison de graves problèmes entre les jeunes. Aucune aide n’a été offerte. Sedat Kayak, un adolescent de quinze ans, a été poignardé à mort par un autre élève juste devant l’école. La Cour européenne a estimé que les autorités avaient manqué à leur obligation de protéger les enfants. L’affaire a...

Read more

Modification des pratiques médicales pénitentiaires suite à la mort d’un détenu

Un jeune homme souffrant de psychose et de dépression purgeait une peine de prison pour vol. Alors qu’il était en prison, il s’est suicidé. La Cour européenne a jugé que les autorités n’avaient pas fait tout ce qui était en leur pouvoir pour protéger sa vie. De nouvelles lois ont été adoptées afin d’aider le personnel pénitentiaire à éviter les suicides de détenus.

Read more

Enquête « totalement insuffisante » sur une mort suspecte et réforme des enquêtes criminelles

Le frère de Tatiana Trufin avait trouvé la mort dans des circonstances suspectes. Malgré l’existence d’indices donnant à conclure à une agression, les autorités ne s’étaient guère employées à faire progresser l’enquête durant les douze années suivantes. La Cour européenne a jugé que leurs efforts avaient été totalement insuffisants. Ses conclusions ont influé sur les réformes mises en œuvre en...

Read more