Le projet a visé à aider ses principales parties prenantes à améliorer la qualité du système de collecte de données administratives et le niveau des professionnels formés pour traiter les cas de violence contre les femmes et de violence familiale en Bosnie-Herzégovine.

a propos du projet a propos du projet

La violence à l'égard des femmes et des filles constitue une violation grave des droits fondamentaux de la personne humaine et un problème social très répandu en Bosnie-Herzégovine (BiH). L'entrée en vigueur de la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul) en août 2014 a marqué une étape importante dans les efforts déployés par la BiH pour réduire la violence contre les femmes et les filles. Bien que le cadre juridique soit en place en Bosnie-Herzégovine, le renforcement des capacités institutionnelles et la fourniture d'une assistance aux victimes de violence familiale restent nécessaires en Bosnie-Herzégovine.

Le projet « Renforcer les capacités institutionnelles de la Bosnie-Herzégovine pour prévenir et combattre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique » a aidé à renforcer la capacité institutionnelle de la Bosnie-Herzégovine à lutter contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, en contribuant à améliorer la qualité de la collecte des données et le niveau des professionnels juridiques formés pour traiter les cas de violence contre les femmes et la violence domestique.

Résultats attendus :

  • La formation HELP sur la violence contre les femmes et la violence domestique a été adaptée au cadre juridique et politique national de la Bosnie-Herzégovine et lancée à l'intention des professionnels du droit. Les professionnels du droit seront plus sensibles aux besoins des victimes de la violence faite aux femmes et de la violence domestique, en raison de leurs connaissances et compétences professionnelles accrues ;
  • Un rapport appuyant la mise en place d'un système fonctionnel de collecte et d'analyse de données sur les cas de violence fondée sur le genre et de féminicide a été élaboré, avec des recommandations sur la collecte de données. Les pratiques prometteuses et les recommandations en matière de collecte de donnéesont été partagées avec les autorités compétentes de Bosnie-Herzégovine, conformément aux normes de la Convention d'Istanbul. Les autorités de Bosnie-Herzégovine, y compris l'Agence pour l'égalité entre les femmes et les hommes et d'autres organismes compétents, sont en mesure de progresser dans la mise en œuvre d'un système global de collecte de données sur les cas de violence contre les femmes et de violence domestique.
partenaires partenaires

Agence pour l'égalité entre les femmes et les hommes de Bosnie-Herzégovine

Centres pour l'égalité entre les femmes et les hommes de la Fédération de Bosnie-Herzégovine et de Republika Srpska

Association du barreau de la Fédération de Bosnie-Herzégovine et de la Republika Srpska

Centres de formation des juges et des procureurs de la Fédération de Bosnie-Herzégovine et de la Republika Srpska

duree duree
1 février - 31 juillet 2019
donateurs donateurs

Ministère fédéral des Affaires étrangères d'Allemagne

Contient contacts

 Le projet a été mis en œuvre par

l'Unité du renforcement des capacités et projets de coopération de la Division de l'égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe

Jenna SHEARER-DEMIR, Conseillère de programme

en collaboration avec

l'Unité HELP, Direction générale Droits de l'Homme et Etat de droit (DGI)

Valentina  BOZ

ainsi que

le Bureau du Conseil de l'Europe de Sarajevo

Viktorija RUZICIC-TOKIC, Cheffe principale de projet