La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) est une instance de monitoring dans le domaine des droits de l’homme spécialisée dans les questions de lutte contre le racisme, la discrimination (au motif de la « race », l’origine ethnique/nationale, la couleur, la nationalité, la religion, la langue, l’orientation sexuelle et l’identité de genre), la xénophobie, l’antisémitisme et l’intolérance. (suite...)

 Une commission paneuropéenne, composée de membres indépendants, créée par les chefs d’État et de gouvernement

L’ECRI a été créée par le premier Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Conseil de l’Europe. Son statut a été adopté par le Comité des Ministres de cette organisation le 13 juin 2002.

L’ECRI se compose de 47 membres désignés sur des critères d’indépendance, d’impartialité, d’autorité morale et d’expertise dans le traitement des questions relatives au racisme, à la discrimination raciale, à la xénophobie, à l’antisémitisme et à l’intolérance. Chaque État membre du Conseil de l’Europe désigne une personne pour siéger au sein de l’ECRI. En adoptant une mise à jour du statut de l’ECRI en octobre 2013, le Comité des Ministres a pris des dispositions pour renforcer le respect de ces critères, en précisant les modalités pour désigner les membres et pour mettre fin à leur mandat.

 

 Activités

Les activités statutaires de l’ECRI couvrent le monitoring par pays, les travaux sur des thèmes généraux, et les relations avec la société civile.

En outre, l’ECRI entretient des relations privilégiées avec les autorités indépendantes chargées de la lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie, l’antisémitisme et l’intolérance au niveau national (organes spécialisés) et avec les partenaires intergouvernementaux concernés, comme l’Union européenne, les Nations Unies ou l’OSCE.

règles règles
membres et observateurs membres et observateurs

Le Statut de l'ECRI stipule que celle-ci est composée de membres ayant « une haute autorité morale et une expertise reconnue dans le traitement des questions relatives au racisme, à la discrimination raciale, à la xénophobie, à l'antisémitisme et à l'intolérance ». Chaque Etat membre du Conseil de l’Europe a le droit de désigner un membre de l'ECRI et a l’obligation juridique de désigner un membre indépendant et impartial.


accès restreint accès restreint

 Accès membres

 Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 6 mois)

e-news e-news