Derniere mise a jour le 05 janvier 2022 Derniere mise a jour le 05 janvier 2022

Le soutien d’EURIMAGES s’adresse aux longs métrages de fiction, d’animation et documentaires d’une durée minimale de 70 minutes.

Le soutien d'Eurimages vise à encourager les coproductions entre les Etats membres.

Il y a trois appels à projets par an. Les dates de ces appels sont disponibles ici. Le Secrétariat applique les critères d’éligibilité tels que décrits dans les Règles et en réfère au Comité exécutif. Les projets déclarés éligibles par le Secrétariat sont ensuite évalués par les Groupes de travail coproduction composés d'expert·es externes indépendant·es, sélectionné·es via un appel à manifestation d'intérêt. Les recommandations des Groupes de travail coproduction sur les soutiens à accorder sont établies sur la base des critères de sélection tels que décidés par Comité de direction et par le Comité exécutif et indiqués à l'article 3 des Règles du soutien à la coproduction.

Le soutien d’Eurimages est une avance sur recettes (soutien à la coproduction) ou une subvention (soutien à la coproduction, soutien à la promotion des coproductions et à l’exploitation). Les avances sur recettes sont remboursables à partir des recettes générées par les projets soutenus.

Ainsi, les projets présentés doivent être des coproductions entre au moins deux producteurs/productrices indépendant·es, ressortissant·es de différents Etats membres du Fonds. Dans le cas d’une coproduction multilatérale, la participation de la société coproductrice majoritaire ne doit pas dépasser 70% du budget total de coproduction et la participation de chacune des sociétés coproductrices minoritaires ne doit pas être inférieure à 10%. Dans le cas d’une coproduction bipartite, la participation de la société coproductrice majoritaire ne doit pas dépasser 80% du budget total de coproduction et la participation de la société coproductrice minoritaire ne doit pas être inférieure à 20%. Pour les coproductions bilatérales dont le budget excède cinq millions d’euros, la participation de la société coproductrice majoritaire ne doit pas dépasser 90 % du budget total de la coproduction. Dans le cas des projets régis par la Convention du Conseil de l’Europe sur la coproduction cinématographique (révisée), les apports de coproduction tels que définis dans la Convention doivent être appliqués.

Pour en savoir plus sur la structuration de votre coproduction dans le cadre de la Convention européenne sur la coproduction cinématographique ou de la Convention du Conseil de l'Europe sur la coproduction cinématographique (révisée), veuillez consulter notre section spéciale.