Soutenir les enfants et les jeunes à participer de manière sûre, efficace, critique et responsable dans un monde rempli de médias sociaux et de technologies numériques est une priorité pour les éducateurs du monde entier. La notion de citoyenneté numérique a évolué pour englober une gamme de compétences, d'attributs et de comportements qui exploitent les avantages et les opportunités offertes par le monde en ligne tout en renforçant la résilience face aux dommages potentiels.


Les jeunes habitent aujourd'hui un monde qui a été transformé par des technologies numériques, permettant la connexion sans effort via les médias sociaux et l'accès à de vastes quantités d'informations. Etre capable de décortiquer cette information hyper riche et s’engager de manière efficace et responsable pose toute une série de nouveaux défis pour les éducateurs dans la mesure où ils cherchent à préparer les jeunes en tant que citoyens, à exercer leurs droits et à participer efficacement aux affaires de la communauté.
 

Notre définition de travail du concept de la citoyenneté numérique met particulièrement l'accent sur le rôle de l'éducation et des processus d'apprentissage tout au long de la vie qui affectent tous les contextes dans lesquels le soutien éducatif à la citoyenneté numérique se déroule de manière transversale et transparente. La notion d'éducation à la citoyenneté numérique (DCE) considère donc l'éducation à la fois comme une étincelle et comme un processus de citoyenneté. Dans cette section, nous nous concentrons sur trois aspects de l'éducation à la citoyenneté numérique - les rôles et responsabilités des parties prenantes; les scénarios pour l'organisation scolaire et la préparation des enseignants - comme base d'une stratégie de mise en œuvre.
 

La citoyenneté numérique

La citoyenneté numérique se réfère à la capacité de s'engager positivement, de manière critique et compétente dans l'environnement numérique, en s'appuyant sur les compétences d'une communication et d'une création efficaces, pour pratiquer des formes de participation sociale respectueuses des droits de l'homme et de la dignité grâce à l'utilisation responsable de la technologie.
 

Une définition plus élaborée de la citoyenneté numérique est la suivante :

 La citoyenneté numérique désigne le maniement efficace et positif des technologies numériques (créer, travailler, partager, établir des relations sociales, rechercher, jouer, communiquer et apprendre), la participation active et responsable (valeurs, aptitudes, attitudes, connaissance) aux communautés (locales, nationales, mondiales) à tous les niveaux (politique, économique, social, culturel et interculturel), l’engagement dans un double processus d’apprentissage tout au long de la vie (dans des structures formelles, informelles et non formelles) et la défense continue de la dignité humaine.
 

Cette approche à la citoyenneté numérique trouve son point de départ dans les Compétences pour une culture de la démocratie élaborées par le Conseil de l’Europe (Conseil de l’Europe, 2016), qui rappelle que les compétences nécessaires à tout citoyen pour pouvoir participer efficacement à une culture de la démocratie ne sont pas acquises de manière automatique, mais doivent être apprises et pratiquées. Ainsi, l’éducation a un rôle essentiel à jouer pour à aider les jeunes à acquérir les aptitudes et les compétences dont ils ont besoin pour devenir des citoyens actifs.
 

L’éducation à la citoyenneté numérique

L’éducation à la citoyenneté numérique désigne l’autonomisation des enfants par le biais de l’éducation ou l’acquisition de compétences pour apprendre et participer activement à la société numérique. Il s’agit des connaissances, des aptitudes et de la compréhension nécessaires aux utilisateurs pour exercer et défendre leurs droits et responsabilités démocratiques en ligne et promouvoir et protéger les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit dans le cyberespace

À son niveau le plus simple, l’éducation à la citoyenneté numérique cherche à s’assurer que ceux qui ne sont pas des « natifs du numérique » ou qui n’ont pas la possibilité de devenir des « citoyens numériques » ne soient pas marginalisés dans les sociétés futures. Avec le développement de technologies relativement peu coûteuses, la « fracture numérique » concernera probablement davantage les compétences nécessaires à un usage pointu de ces technologies que leur accès proprement dit.

Dans de nombreux pays, les écoles mettent actuellement en place une « éducation à la citoyenneté numérique » pour encourager les jeunes à développer leurs compétences, leur engagement et leur créativité en ligne, ainsi qu’une conscience des incidences juridiques de leurs activités. 

La citoyenneté numérique représente une nouvelle dimension de l’éducation à la citoyenneté, qui vise plus spécifiquement à apprendre aux étudiants à travailler, à vivre et à partager de manière positive dans des environnements numériques.