Les relations et les contacts avec les Etats observateurs (Canada, Japon, les États-Unis d'Amérique, Saint Siège, Mexique) couvrent presque tout le spectre d'activités du Conseil de l'Europe.

Ces contacts permettent un échange mutuellement bénéfique d'expériences et de bonnes pratiques, en particulier dans le secteur d'activités intergouvernementales. Pour le Conseil de l'Europe les relations avec les Etats observateurs représentent une occasion précieuse de sensibilisation et contribue à élargir l'impact de ses normes et de ses activités.