Les Bureaux du Conseil de l'Europe en charge de la liaison avec une ou plusieurs organisations ou institutions internationales sont présents à Bruxelles, Genève, Vienne et Varsovie.

 

Les bureaux de liaison apportent une valeur ajoutée à l’Organisation dans trois domaines principaux:

 

  • Augmenter l’efficacité de la coopération

 

Les bureaux contribuent à des échanges mutuels d’informations dans le but de sensibiliser aux activités du Conseil de l’Europe. Les bureaux assurent un suivi systématique des réunions de coordination à haut niveau sur le plan technique et contribuent à éviter les chevauchements indésirables.

 

  • Identifier de nouvelles opportunités de coopération et d’action commune

 

Les bureaux identifient les opportunités d’activités communes et fournissent des conseils et du soutien dans la planification, la négociation et la mise en œuvre de ces activités, ainsi que dans l’élaboration des rapports correspondants.

 

  • Accroitre la visibilité

 

La présence permanente aux sièges des organisations partenaires et une politique proactive, diplomatique, en direction des médias, de la société civile et des universitaires, entretient une plus grande visibilité du Conseil de l’Europe parmi les acteurs clefs.

 

En d’autres termes,  à titres d’exemples:

 

Bureau de Bruxelles chargé de la liaison avec l’Union Européenne: il contribue au développement des trois piliers - dialogue politique, coopération juridique et projets de coopération – du partenariat stratégique entre le CdE et l’UE. Le bureau de Bruxelles joue un rôle croissant dans le développement et l’institutionnalisation des consultations à haut niveau avec des représentants de l’UE. Il a par ailleurs participé régulièrement aux mécanismes formels et informels de coordination en matière de coopération juridique et sur des projets.

 

Bureau de Genève faisant office de  délégation permanente du Conseil de l'Europe auprès de l'Office des Nations Unies et d’autres organisations internationales à Genève : il prépare et fournit régulièrement  la contribution du Conseil de l'Europe à l'Examen périodique universel et participe activement aux sessions du Conseil des droits de l'homme; il développe et promeut également des relations avec l’Office des Nations Unies à Genève (ONUG), le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR), ainsi que d’autres Organisations Internationales et Intuitions compétentes à Genève. Il conduit une politique proactive, diplomatique, en direction des médias, de la société civile et des universitaires afin d’accroitre la visibilité de l’Organisation. Il en va de même pour le Bureau de Bruxelles, peut-être même davantage !

 

Bureau de Vienne chargé de la liaison avec l'OSCE et d'autres Organisations Internationales, faisant aussi office de délégation permanente du Conseil de l'Europe auprès de l'Office des Nations Unies à Vienne: par des informations et des analyses approfondies sur les événements qui surviennent au sein de l’OSCE, et en particulier les informations quotidiennement obtenues à la source sur  les situations de crise, il  aide à accroître les synergies, à limiter les doubles emplois et à identifier les occasions où une présence ou des interventions ciblées du Conseil de l’Europe apporteraient une valeur ajoutée. Développe et renforce davantage la coopération avec les Nations Unies à Vienne, en particulier avec l’ONUDC

 

Bureau de Varsovie chargé de la liaison avec l'OSCE/BIDDH, la Communauté des Démocraties et d’autres Organisations Internationales à Varsovie: il développe les relations en particulier entre le CdE et le BIDDH (comme l’atteste l’échange de lettres intervenu en avril 2015 entre le Secrétariat du Conseil de l’Europe et le BIDDH, en vue d’intensifier la coopération mutuelle)  et contribue activement à améliorer la position du CdE, sa visibilité et son rôle dans les réunions de Mise en œuvre des engagements de la dimension humaine de l'OSCE, qui se déroulent à Varsovie.