S'il est fondamental de rappeler que la protection des données ne peut en aucun cas être un obstacle à sauver des vies humaines, il est tout autant fondamental de rappeler que les droits de l'homme et notamment les droits au respect de la vie privée et à la protection des données personnelles s'appliquent toujours. Les principes de la protection des données permettent toujours de trouver un équilibre entre les intérêts en jeu. La Convention 108+ énonce des normes élevées pour la protection des données personnelles qui sont compatibles et conciliables avec d’autres droits fondamentaux et intérêts public.

Les principes consacrés par les différents instruments internationaux et nationaux ne peuvent être suspendus mais seulement restreint, de manière légale et pour une durée limitée.