Retour

Entretiens à haut niveau du Comité anti-torture du Conseil de l'Europe en Belgique

Des représentants du Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe viennent d’achever des entretiens avec Koen GEENS, ministre de la Justice, ainsi qu’avec un membre du cabinet du Premier ministre belge.
22/06/2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

L’objectif principal de ces entretiens, qui ont eu lieu à Bruxelles le 21 juin 2016, était de discuter de la mise en œuvre des recommandations du CPT visant la mise en place d’un service garanti dans les établissements pénitentiaires lors de grèves et d’autres mouvements sociaux du personnel. Ces entretiens s’inscrivaient dans le cadre du dialogue ouvert à ce sujet depuis plus de dix ans entre le CPT et les autorités belges. Dans ce contexte, il est rappelé que le CPT a visité quatre établissements pénitentiaires (Huy, Ittre, Jamioulx et Paifve) affectés par de tels mouvements du 7 au 9 mai 2016.

Le CPT était représenté par Mykola GNATOVSKYY, Président du CPT, ainsi que par Jeroen SCHOKKENBROEK, secrétaire exécutif, et  Michael NEURAUTER, chef de division, du secrétariat du Comité.


Combattre la torture en Europe
www.cpt.coe.int

actualités par année actualités par année