Les défis d'aujourd'hui

Le nouveau projet « S’exprimer en toute liberté – Apprendre en toute sécurité » Des écoles démocratiques pour tous fait suite au 3ème rapport annuel du Secrétaire Général Thorbjørn Jagland (2016), recommandant "(...) un projet d'espaces sûrs autour de l'enseignement des questions controversées… " pour soutenir les éducateurs à travers l'Europe dans leur approche des questions controversées et promouvoir la liberté d'expression, l'inclusion et la tolérance.

L'objectif général est de sauvegarder les principes des droits de l'homme et la mission fondamentale de l'éducation dans le développement et le maintien d'une culture de la démocratie dans les sociétés européennes.

Les écoles reflètent les défis auxquels est confrontée la société dans son ensemble. Il n'est pas surprenant qu'ils soient également confrontés à des questions liées aux menaces et aux défis qui pèsent sur nos sociétés démocratiques, telles que la crise socio-économique dans de nombreux pays, les migrations, les troubles de l'information et la montée de l'extrémisme violent et de la radicalisation menant au terrorisme.

Pour les Etats membres du Conseil de l'Europe, l'un des défis majeurs consiste à traiter les questions concernant les étudiants et leurs familles, ainsi que les professionnels de l'éducation et de la sécurité tout en préservant les valeurs démocratiques fondamentales de l'éducation. Les écoles sont de plus en plus considérées comme des lieux où des solutions sont élaborées, testées et adaptées à la société dans son ensemble.

Depuis des décennies, le Conseil de l'Europe le reconnaît à travers son programme d'éducation qui influence les politiques et les pratiques éducatives dans toute l'Europe. Et les pratiques signalées ont été le point de départ de nombreuses initiatives et activités stratégiques.
 

Solutions – La démocratie en action : la condition préalable à une culture de la démocratie

Pour relever ces défis, la démocratie doit faire partie de la vie quotidienne de chaque citoyen, y compris à l'école. C'est la démocratie en action - la condition préalable à une culture de la démocratie.

Lorsqu'on examine les bonnes pratiques dans les communautés et les quartiers, dans les familles et les écoles, on constate le développement d'une culture de la démocratie : les attitudes et les comportements nécessaires pour que les institutions démocratiques et les lois fonctionnent dans la pratique.

Le Conseil de l'Europe a réagi et élaboré le Cadre de référence des compétences pour une culture de la démocratie, qui définit, pour la première fois, les valeurs fondamentales, les compétences, les attitudes, les connaissances et la compréhension dont chaque citoyen a besoin pour être actif dans une société démocratique.

Les personnes ne naissent pas avec ces compétences ; celles-ci doivent être apprises. Leprojet s'appuie notamment sur le travail accompli dans de nombreuses écoles en faveur d'une culture de la démocratie et, à travers l'optique du Cadre, vise à fournir une "langue de travail commune" aux écoles de toute l'Europe.

Les 20 compétences et leurs descripteurs peuvent être adaptés pour être utilisés dans les écoles primaires et secondaires, ainsi que dans l'enseignement professionnel et supérieur.