Newsletter N° 19 - février 2012

Abonnement | Désabonnement | Tous les numéros

 

Les villes peuvent-elles considérer la diversité culturelle comme une chance plutôt que comme une menace ? Comment tirent-elles parti de la diversité ? Une ville peut-elle devenir le symbole d’une identité collective dépassant les identités ethniques et religieuses ? Dans le cadre du programme des "Cités interculturelles" plusieurs villes pilotes examineront leurs politiques dans la perspective interculturelle et élaboreront des stratégies interculturelles pour relever les défis d’un monde en évolution.


Les politiques internationales de la cité interculturelle – Reggio Emilia signe un accord de coopération avec le Maroc

 

Une cité interculturelle ambitieuse devrait avoir une politique internationale qui cherche, du moins en partie, à promouvoir une relation dynamique avec les lieux d’origine des principaux groupes de la Diaspora. De telles relations peuvent aider la ville à comprendre le contexte géopolitique, culturel et économique dans lequel les nouveaux arrivants ont été socialisés, et à adapter ses politiques d’accueil et d’intégration en conséquence. Elles peuvent également aider les migrants à développer un sentiment d’appartenance à leur nouvelle communauté, en donnant une reconnaissance formelle à leur pays d’origine et leur identité culturelle.

 

Les villes de l’Europe tout entière sont à présent conscientes du besoin de développer de telles "affaires extérieures" et à cette fin, ont généralement recours aux jumelages, échanges artistiques et coopération en matière de développement. Certaines d’entre elles tentent de renforcer les relations d’affaires avec les pays d’origine, recherchant des investissements ou des co-entreprises, mais peu ont un programme de politique (inter)culturelle internationale, où les deux parties contribuent de manière égale au soutien de l’intégration, de la cohésion sociale et du respect de la diversité. (suite...)

 
 
Outils ICC

Un nouvel élan pour la politique interculturelle de Patras !

Deux experts ont récemment effectué à Patras, en Grèce, une visite d'étude organisée dans le cadre de l'initiative conjointe du Conseil de l'Europe et de la Commission européenne sur les Cités interculturelles. La ville de Patras a, derrière elle, une longue histoire d'immigration et d'intégration. Elle s'enorgueillit d'être, au sud est, la porte d'entrée en Europe et aussi un point de passage entre le continent européen et le Bassin méditerranéen.

 

En 2008, Patras a adhéré au réseau des Cités interculturelles. Elle a pris cette initiative pour être mieux à même de répondre à la diversité de ses habitants et développer leurs potentialités comme facteurs de croissance, de créativité et de cohésion sociale. (suite...)


ACCEPTER le pluralisme – un projet de recherche
Tolérance, pluralisme et cohésion sociale : répondre aux défis du XXIe siècle

Tolérons-nous la diversité dans l’Europe contemporaine ? La plupart des individus considèrent que la tolérance est l’une des valeurs constantes du libéralisme européen et peu la rejettent ouvertement. Toutefois, depuis le début du XXIe siècle, l’Europe connaît des tensions croissantes entre les majorités nationales et les minorités religieuses ou ethniques, notamment les communautés musulmanes marginalisées, tandis que la xénophobie semble se développer sur l’ensemble du continent. Dans leurs débats, les médias et les responsables politiques émettent souvent des doutes sur l’opportunité d’une approche multiculturelle et posent des questions, notamment sur le taux d’intégration en Europe des éléments hétérogènes. (suite...


Une stèle maya inspire une campagne interculturelle à Getxo (Espagne)

On raconte qu’au hasard d’une promenade dans la ville voisine de Getxo, ont été découverts les vestiges d’une ancienne stèle maya qui proviendrait du Fort de La Galea et sur laquelle est gravée une légende. En s’appuyant sur ce récit imaginaire, Euskera et le service basque de l’immigration de Getxo (Espagne) a lancé une campagne intitulée "Le calendrier maya" qui comprend la création d’un groupe de sensibilisation et l’octroi d’une aide financière aux associations locales pour leurs initiatives favorisant la diversité et l’intégration. (suite...


L'utilisation de la cartographie numérique dans le cadre des politiques interculturelles urbaines

L’une des caractéristiques les plus importantes de notre temps est la possibilité d'accéder à une mine d'informations, inimaginable il y a seulement quelques années. Mais pour traduire ces informations en connaissances nous avons besoin d’outils pour filtrer, comparer et analyser l'information. L'un des instruments qui ont été développés récemment et qui offrent d'excellents résultats dans la gestion des politiques publiques, y compris dans le domaine des relations interculturelles, est la cartographie numérique d'un territoire. (suite...

Espaces et centres interculturels

Ce qu'ils sont et les avantages qu’ils procurent. – Comment encourager ces vecteurs essentiels du concept de Cités interculturelles?

 

L’un des postulats sur lesquels repose la notion de Cités interculturelles est que l’on ne peut s’attendre à ce que la confiance et les relations interculturelles s’instaurent par le simple jeu du hasard - il faut pour cela des outils, des catalyseurs, des espaces et des lieux d’interculturalité avec, au besoin, une impulsion volontaire des pouvoirs locaux ou de la société civile. Or, jusqu’ici, la notion de ce qu’est véritablement un espace interculturel n’a pas reçu de définition claire. (suite...)


Déclaration de Tokyo sur un partenariat entre Cités interculturelles

Un colloque sur la rencontre des cités interculturelles Europe-Asie a été organisé à Tokyo les 18-19 Janvier par le Conseil de l'Europe et la Fondation du Japon. Les 200 participants comprenaient neuf maires de villes européennes, japonaises et coréennes, des experts européens, japonais et coréens et les directeurs de départements spécialisés dans l'intégration des villes. Le symposium et les événements associés ont exploré le potentiel qu'offre la diversité culturelle pour le développement communautaire dans des contextes européens, japonais et coréens, et comparé les politiques interculturelles, les bonnes pratiques et les défis.
Déclaration de Tokyo [en]


ICC: Facebook et Twitter

Le programme des Cités interculturelles (ICC) est fier de comptabiliser 150 amis sur Facebook et 236 "suiveurs" sur Twitter. N'oubliez pas de consulter régulièrement Facebook et Twitter.

©Conseil de l'Europe 2012| Contactez-nous