Culture, patrimoine et diversité

 

La médiation, facteur essentiel de l’inclusion interculturelle à Patras

 

Le rôle des médiateurs interculturels dans une société plurielle était au centre de la conférence internationale intitulée "améliorer les compétences et renforcer l’identité des médiateurs interculturels dans une Europe multiculturelle", organisée les 8 et 9 janvier 2014 à Patras, Grèce.

 

La conférence avait pour but d’identifier le profil et les besoins d’éducation, de formation et de communication des médiateurs interculturels, avec une présentation des bonnes pratiques dans le domaine de la médiation interculturelle, le développement d’outils axés sur la formation en ligne pour les médiateurs interculturels (http://www.culturalmediators.eu/), et un échange de vues sur le rôle des médiateurs interculturels dans le cadre du processus d’intégration des émigrés. La médiation interculturelle est une composante essentielle de l’approche interculturelle de l’intégration, qui repose sur le principe que, si l’intensification des flux migratoires et la diversité ethnique représentent un défi, elles sont aussi une fabuleuse occasion pour les villes, qui peuvent et doivent la saisir. Les participants ont examiné les différentes formes et approches de la médiation et débattu des avantages et des inconvénients d’une professionnalisation de la médiation par rapport au développement des compétences interculturelles des personnels de l’administration publique, des services et des établissements scolaires.

 

Parmi les intervenants figuraient des représentants de l’autonomie locale, de l’éducation, de la recherche, du développement, de la protection de la société, de la citoyenneté active et de la gouvernance des différents pays européens.

 

Dans son allocution d’ouverture de la conférence, M. Andreas Filias, adjoint au maire en charge de l’éducation, de la transparence et de la consultation électronique, a souligné combien l’éducation interculturelle est importante pour la cohésion sociale. Mmes Maria Andrikopoulou-Rouvali, adjointe au maire, et Chrissa Geraga (Directrice des programmes, des relations & des affaires internationales de l’entreprise ADEP SA) ont présenté les outils et les structures de l’intégration sociale et de la solidarité, ainsi que des activités stratégiques de l’interculturel menées par la Ville de Patras.

 

Bruno Ciancio, expert au Conseil de l’Europe, et des représentants des villes membres du Réseau des cités interculturelles – Monica Diniz (Lisbonne, PT), Ana Filipa Sampedro Monteiro (Amadora, PT) et Ingrid Hauge Rasmussen (Stavanger, NO) (http://www.sonetor-project.eu/esicm/) – sont intervenus pour des présentations. Les représentants du réseau ICC ont rencontré les trois adjoints au maire responsables des activités dans les domaines de la diversité et de l’intégration, et ont discuté des bénéfices et des risques pour la mise en œuvre de la stratégie interculturelle à Patras, en particulier l’inclusion des Roms, et de l’éventuelle création d’un réseau national de villes interculturelles en Grèce. La délégation ICC a été impressionnée par l’engagement et la compétence de l’équipe municipale, ainsi que par la bonne coordination des activités entre les départements.

 

Il convient de noter que la Ville de Patras, par le biais de l’entreprise municipal ADEP SA, est partenaire dans une proposition soumise en décembre 2013 dans le cadre du Programme PROGRESS de la Commission européenne pour l'Experimentation Sociale et coordonnée par Amadora (PT). Par l’intermédiaire d’ADEP SA, Patras met actuellement en place un projet antidiscrimination pour lutter contre les clichés envers les Roms, les femmes musulmanes et les jeunes sur le marché du travail et dans les entreprises.

 

La conférence était organisée par l'Hellenic Open University (HOU) – Educational Content Methodology & Technology Laboratory (e-CoMeT Lab), dans le cadre de la mise en œuvre du projet de l’Union européenne SONETOR (Formation des médiateurs culturels en utilisant de nouveaux logiciels de Réseautage Social, http://www.sonetor-project.eu). Le projet est coordonné par HOU-eCoMeT et financé par le Programme européen Éducation et Formation tout au long de la vie Leonardo da Vinci.

 

La conférence a bénéficié du soutien de la Direction "de l'aide aux citoyens, du bénévolat, de l'égalité entre hommes et femmes et de l'intégration des immigrés" de la Ville de Patras et de la "Société municipale d'urbanisme et d'aménagement de Patras - ADEP SA", présente pendant toute la mise en œuvre du projet.

 

Pour de plus amples renseignements, contacter :

Mme Chrissa GERAGA – Patras ICC coordinator

+30-2610-361743, 746

+30-2610-361749

geraga@adep.gr, geraga@patras.gr