MedNETMedNET, le réseau méditerranéen de coopération sur les drogues et les addictions du Groupe Pompidou, promeut la coopération, l'échange et le transfert réciproque de connaissances entre les pays des deux rives de la Méditerranée (échanges Nord-Sud et Sud-Nord), ainsi qu'au sein des pays du pourtour méditerranéen (échanges Sud-Sud).

Anniversaire des dix ans de MedNET

Le 30 novembre 2016, le réseau MedNET a célébré ses dix ans à Rabat, au Maroc.

A cette occasion, un nombre important de publications ont été réalisées retraçant l’histoire du réseau sur les dix dernières années et mettant l’accent sur l’évolution de la situation en matière de drogues dans les 6 pays de la rive sud du réseau : l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc et la Tunisie.

Une série de documents sur l’impact du réseau a également été publiée. Elle comprend la réalisation d’un rapport présentant la valeur ajoutée du réseau, la publication des résultats d’une enquête auprès des participants MedNET ainsi qu’une ligne du temps représentant les moments forts du réseau.

L’anniversaire du réseau MedNET a également été l’occasion d’accueillir deux nouveaux membres : la Palestine et la Turquie et de se féliciter de la pérennisation de ce réseau dont le budget a été multiplié par 10 depuis sa création.

L’évènement a été suivi du cinquième colloque international francophone sur le traitement de la dépendance aux opiacés : les TDO au rendez-vous de la science et des droits humains.

Objectif à terme

L’objectif de MedNET est de promouvoir la coopération et l’échange réciproque de connaissances entre les pays de la Méditerranée (Nord-Sud et Sud-Nord) ainsi qu’au sein des pays de la Méditerranée (Sud-Sud), notamment par :

  • l’élaboration et la mise en œuvre de politiques cohérentes et équilibrées en matière de drogues, respectueuses des droits de l’Homme et intégrant la dimension de genre, basées sur des connaissances validées recueillies par des observatoires nationaux
  • l’amélioration de la santé publique et la mise en œuvre des politiques drogues dans la région tout en respectant les droits de l’Homme ainsi que les besoins exprimés par les pays
  • le renforcement du processus politique et démocratique dans la région en promouvant le droit à la santé des usagers de drogues et en soutenant les réformes législatives nécessaires

Création et développement du réseau

Le Groupe Pompidou a démarré ses activités dans la région méditerranéenne à Malte en 1999 avec une conférence sur « la coopération en région méditerranéenne sur l’usage de drogues ».

Suite à cette conférence, l’ampleur du problème des drogues en Algérie, Maroc et Liban a été étudiée, pour la première fois, dans la région dans le cadre du : « Mediterranean School Survey Project on Alcohol and other drugs in Schools » (MedSPAD). Ce projet donne un aperçu de l’usage et des attitudes envers les drogues des jeunes scolarisés en Région Méditerranéenne.

En 2006, à l’initiative de la France et des Pays-Bas, le Réseau Méditerranéen (MedNET) a été créé avec la participation de l’Algérie, du Maroc, de Malte et de la Tunisie et l’engagement du Groupe Pompidou dans la coordination et la gestion de ce réseau. Le réseau a été créé pour une période d'un an, à l'issue de laquelle la souplesse de son fonctionnement a été reconnue et le réseau poursuit dès lors ses activités.

Les activités du réseau MedNET connaissent un développement constant et contribuent à la promotion de réponses efficaces et appropriées à l’usage de drogues à travers l’échange de bonnes pratiques et la coopération régionale dans les domaines de la recherche sur la situation de la consommation de drogues, de la prévention, de la prise en charge et du traitement des addictions et de la mise en œuvre de la loi.

Depuis 2012, le réseau MedNET est partenaire du Programme Sud, programme financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe dans le but de renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional. Ce programme Sud II se poursuit en 2015-2017 sous l’intitulé « vers une gouvernance démocratique renforcée dans le Sud de la Méditerranée».

Fonctionnement du réseau

Dans chaque pays, le ministère en charge des problématiques liées aux drogues désigne un représentant national autorisé à agir au nom de son gouvernement.

Les représentants des 15 pays (Algérie, Croatie, Chypre, Égypte, France, Grèce, Italie, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Portugal, Tunisie, Turquie et Palestine) se réunissent deux fois par an.

Lors de la réunion de printemps, le comité des Correspondants de MedNET examine la mise en œuvre du programme au cours du premier semestre de l’année en cours. Le programme peut être ajusté en fonction des événements actuels et des priorités émergentes dans les différents pays.

Lors de la réunion d’automne, le comité adopte un rapport d’activité pour l’année en cours et le programme pour l’année suivante sur la base des propositions d’activités faites par chaque pays ainsi que sur la base des activités régionales. Le programme est adopté par consensus et en fonction du budget disponible pour l’année.

Le fonctionnement flexible du réseau lui permet de faire face rapidement aux nouvelles exigences.

Rapport d'activités: communication et transparence des résultats

Chaque année, le réseau publie un rapport d’activités.