Certains États membres du Conseil de l'Europe sont confrontés à des arrivées massives de migrants, à une échelle sans précédent. La plupart de ces migrants demandent le statut de réfugié et beaucoup d'entre eux obtiennent la protection internationale. La situation d’autres migrants devient irrégulière. En relevant les différents défis qui se posent dans le contexte du processus d'accueil, de traitement de demandes d'asile, d'intégration et d’éloignement, les États membres doivent respecter leurs obligations en matière des droits de l’Homme. Le Représentant spécial, sur la base de l'expérience acquise lors de ses missions sur le terrain, a identifié plusieurs domaines dans lesquels l’Organisation peut apporter des conseils et un soutien à tous les États membres concernés. Le sujet prioritaire, auquel il est en train de porter une attention toute particulière, est celui de la protection des enfants réfugiés et migrants.

nous suivre nous suivre