Depuis de nombreuses années, le Conseil de l'Europe prête attention à la situation des réfugiés et des migrants. L’organisation est particulièrement préoccupée par la protection des plus vulnérables, comme les enfants migrants, y compris les mineurs non accompagnés. Le contexte migratoire actuel est assez différent de celui qui prévalait en 2016, lorsque le mandat du représentant spécial sur les migrations et les réfugiés a été établi. Ce mandat consiste notamment à proposer une assistance et un soutien immédiats aux États membres, ainsi qu'à compléter les activités menées par d’autres organes du Conseil de l'Europe. Il inclut également la coordination de l’action du Conseil de l’Europe avec des partenaires internationaux, notamment le HCR, l'OIM, l'UNICEF, l'UE et ses agences spécialisées, ainsi que d'autres parties prenantes nationales, régionales et internationales, y compris au sein de la société civile.

Le travail du Conseil de l'Europe sur les migrations est devenu plus visible, avec des mises à jour régulières de la situation dans les Etats membres par le biais de missions d'enquête sur le terrain, de débats thématiques au sein du Comité des Ministres, d'échanges de vues avec les organes de suivi du Conseil de l'Europe, les comités des Nations Unies et les institutions de l'UE, et une coopération intergouvernementale renforcée.

Le Bureau du Représentant spécial coordonne actuellement la mise en œuvre du Plan d'action du Conseil de l'Europe sur la protection des personnes vulnérables dans le contexte des migrations et de l'asile en Europe (2021-2025), qui a été adopté par l'ensemble des 47 États membres et comprend les actions prioritaires de l'Organisation dans ce domaine. Le plan d'action vise à relever les principaux défis et opportunités identifiés depuis le précédent plan d'action, achevé depuis 2019, qui portait sur la protection des enfants. Les enseignements tirés de ces précédents travaux, ainsi que les discussions avec les États membres et au sein même du Conseil de l'Europe, ont révélé la nécessité d’élargir le champ de l’action et de la coordination menées par le Représentant spécial de la Secrétaire Générale sur les migrations et les réfugiés et d’en approfondir la portée.

 Le Mandat

FACEBOOK FACEBOOK
Twitter Twitter
nous suivre nous suivre