Retour

Tatjana ANĐELIĆ, présidente du Comité d'experts du Conseil de l'Europe sur les questions relatives aux Roms et aux Gens du voyage (ADI-ROM), appelle à la reconnaissance, la préservation et la promotion de la langue romani.

Strasbourg 5 novembre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Tatjana ANĐELIĆ, présidente du Comité d'experts du Conseil de l'Europe sur les questions relatives aux Roms et aux Gens du voyage (ADI-ROM), appelle à la reconnaissance, la préservation et la promotion de la langue romani.

À l'occasion de la Journée mondiale de la langue romani le 5 novembre, Mme Tatjana Anđelić, présidente du Comité d'experts du Conseil de l'Europe sur les questions relatives aux Roms et aux Gens du voyage (ADI-ROM), appelle à la reconnaissance, la préservation et la promotion de la langue romani.

"Le romani est la langue de 10 à 12 millions de Roms vivant en Europe. Il fait partie intégrante de l'identité rom et de notre patrimoine culturel européen commun. La langue, la culture et l'histoire sont les piliers de la préservation de l'identité d'un peuple. La langue fait partie intégrante d'une communauté et doit être reconnue, préservée et promue. Sur la voie de la compréhension et de respect mutuels, le respect de la langue, de la culture, de l'histoire et des valeurs d'un peuple sont des éléments clés. Dans ce processus, les acteurs concernés doivent être inclus du niveau local au niveau national - à commencer par les écoles, les médias, les institutions et les organisations"- dit Tatjana Anđelić.

Elle rappelle que les objectifs fondamentaux du Conseil de l'Europe comprennent la lutte contre la discrimination et la promotion de sociétés inclusives et respectueuses de la diversité culturelle et linguistique. À cette fin, des mesures doivent être prises pour que la génération actuelle d'enfants et de jeunes Roms puisse apprendre leur langue maternelle. Le Conseil de l'Europe soutient la promotion de la langue romani et a développé un cadre curriculaire pour le romani (CFR) et des ressources connexes à destinations des décideurs politiques, des personnes en charge de l’élaboration de matériel pédagogique, des formateurs d'enseignants et des enseignants eux-mêmes. Le CFR utilise les catégories descriptives et les niveaux de référence communs du Cadre européen commun de référence pour les langues et, ce faisant, s'aligne sur les politiques plus larges qui façonnent le travail du Conseil de l'Europe en matière d'éducation aux langues.

Elle nous rappelle également qu'il y a plusieurs années, le Conseil de l'Europe a introduit le romani comme langue de travail dans les réunions régulières de son comité intergouvernemental sur les questions relatives aux Roms et aux Gens du voyage, dans ses réunions semestrielles de dialogue avec la société civile des Roms et des Gens du voyage, et dans ses conférences internationales bisannuelles des femmes roms.

La présidente Tatjana Anđelić souligne que le Comité d'experts sur les questions relatives aux Roms et aux Gens du voyage (ADI-ROM) reste engagé dans tous ses travaux et activités en faveur de la reconnaissance, de la préservation et de la promotion de la langue romani.


Suivez-nous Suivez-nous