Le mot de la Présidente


Transformer le système d'exécution des sanctions et mesures pénales : le Conseil de l'Europe est à l'avant-garde en Europe

Nadya Radkovska (Bulgarie), Présidente du PC-CP

Bienvenue sur le site internet du PC-CP, qui vous fournit les informations les plus récentes concernant les normes et principes du Conseil de l'Europe dans le domaine de l'exécution des sanctions et mesures pénales privatives et non privatives de liberté. Le Conseil de l’Europe est un important organe normatif et une plateforme d'échange d'expériences et d'inspiration professionnelle. Les normes et principes sont régulièrement examinés et révisés si nécessaire par le Conseil de coopération pénologique (PC-CP) qui est le Comité d'experts travaillant dans ce domaine. Il est composé de 9 membres élus, experts reconnus dans le domaine pénitentiaire et de la probation, qui travaillent à titre personnel. Il organise également une fois par an une réunion avec les représentants des 46 États membres du Conseil de l'Europe. Les textes et travaux sont approuvés par le Comité européen pour les problèmes criminels (CDPC) avant que le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe n'adopte formellement les normes et les recommandations.

De nouveaux phénomènes apparaissent sur le terrain, de nouvelles générations de personnel entrent dans les systèmes pénitentiaires et de probation, de nouveaux profils de détenus et de probationnaires affectent les méthodes et les programmes de réhabilitation. Cela accroît l'importance du rôle joué par le Conseil de l'Europe pour soutenir les autorités nationales des Etats membres dans la conception et la mise en œuvre de politiques pénales innovantes fondées sur les trois principaux piliers de l'Organisation : droits de l'homme, Etat de droit et démocratie.

Vous trouverez dans le Compendium un recueil des principaux textes relatifs à notre domaine d'intérêt.

En outre, les statistiques pénales annuelles du Conseil de l'Europe SPACE I et SPACE II (collectées depuis plusieurs décennies déjà) rassemblent un grand nombre de données relatives aux prisons et à la probation. Elles constituent une source très précieuse d'informations et de chiffres scientifiquement contrôlés qui aident non seulement les décideurs politiques, les professionnels et les chercheurs en Europe mais aussi dans le monde entier à analyser la situation de l'exécution des sanctions et mesures pénales en Europe, pays par pays, mais aussi à obtenir une vue comparative des évolutions à travers l'Europe.

Chaque année, les directeurs des services pénitentiaires et de probation des États membres et observateurs du Conseil de l'Europe ainsi que des représentants de l'ONUDC, de l'UE, d'EuroPris, de la CEP, de l'ICPA et du EFRJ se réunissent lors d'une conférence de haut niveau pour discuter des derniers développements dans le domaine et se tenir informés des normes et recommandations les plus récentes du Conseil de l'Europe.

Au cours des deux prochaines années, le PC-CP préparera un projet de recommandation du CM sur les aspects éthiques et organisationnels de l'utilisation de l'intelligence artificielle et des technologies numériques connexes par les services pénitentiaires et de probation, ainsi qu'un Livre blanc sur la gestion des délinquants souffrant de troubles mentaux par les services pénitentiaires et de probation.


Le Groupe de travail du PC-CP et le Secrétariat :

Photo © Conseil de l'Europe : Membres élus du Groupe de travail du Conseil de coopération pénologique (PC-CP) et Secrétariat: Paulina Tallroth, Maria Lindström, Dominik Lehner, Annie Devos (Vice-présidente), Laura Negredo López, Manfred Kost, Nadya Radkovska (Présidente), Jorge Monteiro, Ilina Taneva (Secrétaire du PC-CP), Christine Coleur (Secrétariat).