« LA GESTION DES AUTEURS D’INFRACTIONS : TRADITIONS ET TECHNOLOGIES »
Agia Nápa, Chypre 21-22 mai 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
© Shutterstock

© Shutterstock


Le romancier cyberpunk William Gibson a dit un jour : « Les technologies sont moralement neutres jusqu'à ce qu'on les applique. »

La 24e Conférence des directeurs des services pénitentiaires et de probation du Conseil de l'Europe examinera comment les nouvelles technologies influencent la gestion des auteurs d'infractions au 21e siècle, les changements positifs qu'elles apportent et la place du facteur humain dans le traitement des personnes en détention ou sous probation.

Les services sont-ils prêts à faire face à ce phénomène et quelles sont les implications éthiques de l'utilisation des nouvelles technologies ? Quels sont les avantages qu'ils apportent au personnel et aux auteurs d'infractions, quels sont les risques et les dangers à éviter ?

Les participants entendront parler des méthodes de travail traditionnelles avec les prévenus et les auteurs d'infractions, si celles-ci sont affectées par la transformation numérique qui entre rapidement sur le marché de l'exécution des sanctions et mesures pénales et quelles garanties doivent être mises en place.


  Interview M. Jan Kleijssen (CyprusMail) - en anglais uniquement


Présentations


SÉANCE PLÉNIÈRE D’OUVERTURE

Allocutions d’ouverture :

Jan Kleijssen, Directeur, Direction de la société de l'information et de la lutte contre la criminalité, Conseil de l'Europe (en anglais uniquement)

Discours liminaires :

Dr Victoria Knight, chercheuse agrégée universitaire, Université De Montfort (Royaume-Uni) & Steven Van De Steene, Smart Corrections (Belgique)  (en anglais uniquement) + Addendum (en anglais uniquement)

Annie Devos, Directrice générale, Maisons de la justice (Belgique)

Jan-Erik Sandlie, Directeur général adjoint, Service correctionnel (Norvège) (en anglais uniquement)

Marjorie Bonn, membre de CDPC, Conseillère juridique principale, Ministère de la justice et de la sécurité (Pays-Bas) (en anglais uniquement)
 

ATELIER I

Jorge Monteiro, Centre de compétences, programmes et projets, Administration pénitentiaire (Portugal) (en anglais uniquement)

Maud Dayet, Chef de service, Direction de l'administration pénitentiaire (France)

Athena Demetriou, Cadre pénitentiaire ad intérim & Dr Agathi Valanidou, psychiatre (Chypre) (en anglais uniquement)
 

ATELIER II

Maria Anagnostaki, criminologue, conseillère scientifique au bureau du Secrétaire général pour la politique criminelle (Grèce) (en anglais uniquement)

Maria Lindström, Chargée de liaison et de politiques (CEP) (Suède) (en anglais uniquement)

Dr Geraldine O'Hare, Directrice de la réadaptation, Conseil de probation & Paul Doran, Directeur de la réadaptation, Service pénitentiaire (Royaume-Uni - Irlande du Nord) (en anglais uniquement)
 

ATELIER III

Håkan Klarin, Service des prisons et de la probation (Suède) (en anglais uniquement)

Michael Braunschweig, MD, Service pénitentiaire, Canton de Zürich (Suisse) (en anglais uniquement)

Dr Victoria Knight, chercheuse agrégée universitaire, Université De Montfort (Royaume-Uni) & Steven Van De Steene, Smart Corrections (Belgique) (en anglais uniquement) + Addendum (en anglais uniquement)
 

ATELIER IV

Pedro Ferreira Marum, Directeur général adjoint, Maisons de la justice (Belgique) (en anglais uniquement)

Geert Mol & Deborah Thompson, Reclassering (Pays-Bas) (en anglais uniquement)
 

ATELIER V

Benny Goedbloed, Administration pénitentiaire (Belgique) (en anglais uniquement)

Jan Steven Van Wingerden, PDG, ODSecurity.com (Pays-Bas) (en anglais uniquement)
 

ATELIER VI

Jason Morris, Service des prisons et de la probation de Sa Majesté (Royaume-Uni) (en anglais uniquement)

Satu Rahkila, RISE Agence des sanctions pénales (Finlande) (en anglais uniquement)

Athena Demetriou, Cadre pénitentiaire ad intérim & Dr Agathi Valanidou, psychiatre (Chypre) (en anglais uniquement)
 

SÉANCE PLÉNIÈRE DE CLÔTURE

Résumé et conclusions :

Dominik Lehner, Président du Conseil de coopération pénologique (Suisse)

Media Gallery