Retour

Journée mondiale de la liberté de la presse, 3 mai 2019

Thème de 2019 : « Les médias pour la démocratie – Journalisme et élections en temps de désinformation »
Déclaration de Timo Soini, Président du Comité des Ministres
Présidence du Comité des Ministres Strasbourg 3 mai 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Timo Soini, Président du Comité des Ministres et ministre des Affaires étrangères de la Finlande

Timo Soini, Président du Comité des Ministres et ministre des Affaires étrangères de la Finlande

« L’un des fondements essentiels de nos sociétés démocratiques est l’existence d’une presse indépendante et pluraliste. Cependant, les médias en Europe ont été ces dernières années la cible d’un nombre croissant de menaces et d’attaques. Cela n’est pas acceptable. Nous, Conseil de l’Europe et États membres, devons redoubler d’efforts pour protéger la liberté d’expression et la liberté des médias, et garantir la sécurité des journalistes », a déclaré Timo Soini, Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe et ministre des Affaires étrangères de la Finlande, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai).

Le ministre a rappelé la déclaration adoptée par le Comité des Ministres le 13 février 2019, qui met en avant l’importante fonction démocratique remplie par un journalisme de qualité, lequel « permet d’ouvrir au public un champ d’informations variées, fiables, intéressantes et d’actualité et de contrer la propagande, la mésinformation et la désinformation qui prolifèrent tout particulièrement sur les réseaux sociaux [1]». 

« Un processus démocratique fonctionne si la population est informée de manière indépendante et si l’on encourage des débats ouverts et inclusifs. À cet égard, nous devons aussi prendre en compte les incidences, négatives et positives, de l’intelligence artificielle sur l’exercice des droits de l’homme, des processus démocratiques et l’État de droit. »

Le Conseil de l’Europe œuvre activement, par l’intermédiaire de ses divers organismes et institutions, à la protection et à la promotion de la liberté d’expression, de la liberté de la presse, de la démocratie électronique et de l’intelligence artificielle. Il soutient en outre la Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes, qui offre un cadre essentiel de coopération et de dialogue entre les acteurs des médias et les États membres.

« Ces questions resteront au premier rang des priorités du Conseil de l’Europe. Je me réjouis également que le prochain Forum mondial de la démocratie soit consacré à l’information et à la démocratie. Cet événement, qui se tiendra à Strasbourg du 6 au 8 novembre 2019, offrira un forum ouvert pour débattre et échanger sur cette question cruciale pour nos États membres et tous les Européens », a conclu Timo Soini.

* * *

[1] Déclaration du Comité des Ministres concernant la viabilité financière du journalisme de qualité à l’ère numérique

* * *

Voir aussi :


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter