Retour

Visite en Ukraine : La Commissaire Mijatović appelle à un soutien continu et à la justice pour les victimes de la guerre

Commissaire aux droits de l'homme Strasbourg 9 mai 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Commissioner Mijatović meets with the Mayor of Irpin, Oleksandr Markushin, in front of the city’s destroyed cultural centre. 06 May 2022, Ukraine (left) A man walks near a shopping mall destroyed by the hostilities in the city of Irpin, near Kyiv, Ukraine. 06 May 2022, Ukraine (top right) Residential buildings destroyed by the shelling in the city of Borodyanka. 06 May 2022, Ukraine (bottom right)

Commissioner Mijatović meets with the Mayor of Irpin, Oleksandr Markushin, in front of the city’s destroyed cultural centre. 06 May 2022, Ukraine (left) A man walks near a shopping mall destroyed by the hostilities in the city of Irpin, near Kyiv, Ukraine. 06 May 2022, Ukraine (top right) Residential buildings destroyed by the shelling in the city of Borodyanka. 06 May 2022, Ukraine (bottom right)

"L'étendue et la gravité des violations des droits humains et du droit international humanitaire qui ont eu lieu à la suite de l'agression de l'Ukraine par la Fédération de Russie sont vertigineuses. Offrir réparation et soutien aux victimes et à leurs familles et rendre justice sera une tâche incroyablement ardue mais elle est impérative", a déclaré la Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatović, à l'issue d'une visite de quatre jours à Kiev et dans sa région.

La guerre a gravement affecté l’exercice par les habitants d'Ukraine de pratiquement tous les droits humains. Le bombardement et la destruction d'un théâtre et d'un hôpital dans la ville assiégée de Marioupol, le calvaire de nombreuses personnes évacuées et la lutte dramatique pour leur survie des personnes piégées dans les vestiges de la ville - malgré l'évacuation récente de centaines de personnes - ainsi que la poursuite des bombardements et la destruction continue des villes et villages à travers l'Ukraine, sont autant d'exemples poignants de la façon dont la guerre est menée avec peu de considération pour la vie ou la dignité humaine.

La visite sur le terrain de la Commissaire dans plusieurs localités situées en dehors de la capitale Kiev, qui ont toutes subi des bombardements d'artillerie, des combats violents et la brutalité des forces russes, a illustré de manière douloureuse l'ampleur de ces violations flagrantes des droits humains et du droit humanitaire, avec des preuves de plus en plus nombreuses d'exécutions arbitraires, de tortures et de disparitions forcées généralisées. "Les noms de Boucha, Borodyanka, Irpin ou Andriivka en sont venus à symboliser les actes horribles qui ont été commis ici. Mais malheureusement, leurs résidents ne sont pas les seuls à souffrir. Il y a beaucoup plus de personnes à travers l'Ukraine qui ont subi des atrocités innommables. Chacune d'entre elles mérite la justice et ne doit pas être oubliée", a ajouté la Commissaire.


 Plus d'informations


 Dossier : Guerre en Ukraine


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter