Retour

Le Représentant spécial du Secrétaire Général pour les migrations et les réfugiés soutient le Pacte mondial de l’ONU à la conférence au Maroc

Représentant spécial du Secrétaire Général pour les migrations et les réfugiés (RSSG) Strasbourg 10 décembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Tomáš Boček

Tomáš Boček

Les 10 et 11 décembre 2018, le Représentant spécial du Secrétaire Général pour les migrations et les réfugiés (RSSG), Tomáš Boček, sera à Marrakech pour représenter le Conseil de l’Europe à la Conférence intergouvernementale organisée en vue d’adopter le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Le Représentant spécial a suivi de près les consultations relatives à ce Pacte et y a pris une part active.

Le Conseil de l’Europe entend s’appuyer sur son système de protection des droits de l’homme pour œuvrer à la mise en œuvre du Pacte mondial. Les initiatives qui ont été lancées dans le cadre du Plan d’action du Conseil de l’Europe pour la protection des enfants réfugiés et migrants comptent parmi les actions les plus ambitieuses et les plus abouties qu’ait portées notre Organisation dans le domaine des migrations. Elles peuvent en particulier apporter une précieuse contribution à nos Etats membres, mais aussi aider d’autres régions et la communauté internationale toute entière à réaliser concrètement les objectifs louables du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

S’exprimant au nom des 47 nations que regroupe l’Organisation, le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, a fait part de son soutien au Pacte mondial des Nations Unies qui sera adopté ce jour:

« Les migrations représentent l’un des enjeux les plus importants de notre temps. Il y va du bien-être, de la dignité, voire de la survie de millions de personnes, dont beaucoup fuient des zones touchées par des guerres, des persécutions ou des catastrophes naturelles. Les droits fondamentaux des enfants réfugiés et migrants méritent une protection spéciale », a-t-il déclaré.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter