Retour

Renforcer la participation de la société civile à la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels

Conseil de l'Europe Strasbourg 8 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Photo : Zev Hoover

Photo : Zev Hoover

La conférence internationale organisée au Centre européen de la jeunesse du Conseil de l’Europe (Strasbourg) les 8 et 9 avril 2019 a pour but de renforcer davantage la coopération entre le Conseil de l’Europe et les acteurs de la société civile pour prévenir l’exploitation et les abus sexuels et en protéger les enfants, en ligne comme hors ligne.

L’élimination de toutes les formes de violence à l’encontre des enfants, y compris l’exploitation et les abus sexuels, est un domaine d’action prioritaire de la Stratégie du Conseil de l’Europe sur les droits de l’enfant (2012-2015).

Les participants de la conférence « Renforcer la participation de la société civile à la mise en œuvre et au suivi de la Convention de Lanzarote » découvriront les objectifs stratégiques et les travaux du Conseil de l’Europe en matière de droits des enfants, discuteront des stratégies et des méthodes permettant aux acteurs de la société civile de renforcer la mise en œuvre de la Convention au niveau local et national et de coopérer plus étroitement avec le Comité de Lanzarote, et auront l’occasion de partager des expériences, des pratiques prometteuses et des enseignements avec des pairs au niveau paneuropéen.

La conférence réunira quelque 40 participants originaires d’Albanie, d’Arménie, d’Azerbaïdjan, de Bosnie-Herzégovine, de Bulgarie, de Croatie, de Finlande, de France, de Géorgie, d’Allemagne, de Grèce, de Hongrie, d’Italie, de République de Moldova, de Lituanie, de Serbie, de République slovaque, d’Espagne, de Turquie, d’Ukraine et du Royaume-Uni, dont des représentants d’ONG et de partenaires actuels et potentiels du Conseil de l’Europe contribuant aux travaux du Comité de Lanzarote.

Entrée en vigueur en juillet 2010, la Convention de Lanzarote impose aux Parties de criminaliser toutes les formes d’infractions à caractère sexuel perpétrées contre des enfants, d’adopter des dispositions législatives spécifiques et de prendre des mesures en vue de prévenir la violence sexuelle, de protéger les victimes et de poursuivre les auteurs. Elle encourage par ailleurs la coopération nationale et internationale dans ces domaines.

  • Programme

Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter