Retour

Lancement du manuel sur le regroupement familial pour les enfants réfugiés et migrants

Conseil de l'Europe Strasbourg 2 juillet 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Lancement du manuel sur le regroupement familial pour les enfants réfugiés et migrants

Le Représentant spécial de la Secrétaire Générale sur les migrations et les réfugiés, l’ambassadeur Drahoslav Štefánek, a lancé le manuel « Regroupement familial pour les enfants réfugiés et migrants – Normes juridiques et pratiques prometteuses ». Le manuel se concentre sur le regroupement des familles avec enfants et s’intéresse en particulier aux enfants non accompagnés, séparés, réfugiés et migrants. Il a pour but d’encourager les discussions, dans les États membres, sur les solutions potentielles ou existantes face aux difficultés et aux obstacles rencontrés dans le rétablissement des liens familiaux.

« En l’absence d’accords pour une relocalisation durable, le regroupement familial offre une voie légale permettant de décongestionner les structures d’accueil dans les pays en première ligne et de promouvoir des procédures d’asile efficaces dans tout le continent. C’est un outil essentiel pour assurer le respect des droits et de l’intérêt supérieur des enfants », a déclaré le Représentant spécial.

Le Représentant spécial a organisé un webinaire de lancement de la publication. Christos Giakoumopoulos, Directeur général des droits de l’homme et de l’État de droit du Conseil de l’Europe, a déclaré : « Le regroupement familial permet aux personnes qui ont dû prendre la fuite de reprendre une vie normale. Il répond ainsi aux intérêts des personnes concernées comme aux politiques d’intégration sociale des États. Mais bien souvent, des obstacles pratiques entravent l’accès aux procédures de regroupement familial. Le manuel lancé aujourd’hui présente des moyens concrets de surmonter ces obstacles. Je suis convaincu qu’il renforcera les bases des actions positives sur le terrain, où les besoins sont pressants. »

La Commissaire aux droits de l’homme, Dunja Mijatović, a prononcé un discours liminaire dans lequel elle a souligné que « les États doivent placer le regroupement familial au centre des politiques d’asile et de migration. En effet, le regroupement familial est un élément clé de la protection des droits des réfugiés et des migrants, en particulier des enfants, et de la promotion de sociétés inclusives ».


Communiqué de presse
Lancement du manuel sur le regroupement familial pour les enfants réfugiés et migrants


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter