Retour

Allemagne : il faut améliorer l'enseignement et la promotion des langues régionales et minoritaires, selon un groupe d'experts

Comité d’experts de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires Strasbourg 31 janvier 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Allemagne : il faut améliorer l'enseignement et la promotion des langues régionales et minoritaires, selon un groupe d'experts

Dans son sixième rapport sur l’Allemagne le Comité d’experts de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires salue les mesures prises pour protéger et promouvoir les langues régionales ou minoritaires (danois, bas sorabe, haut sorabe, frison septentrional, frison saterois, bas allemand et romani), et notamment la législation et les stratégies visant à renforcer la situation de ces langues dans l’éducation, l’administration et les médias.

Si les autorités fédérales conservent certaines responsabilités et jouent un rôle de coordination, la mise en œuvre de la Charte en Allemagne est principalement de la compétence des États ou länder du pays.

À la suite d’une visite effectuée en mai 2018 et de discussions avec des représentants du Gouvernement et de la société civile du pays au sujet des progrès réalisés depuis son précédent rapport, le Comité d’experts déclare que la protection et la promotion des langues régionales ou minoritaire sont un thème auquel les autorités allemandes « s’intéressent régulièrement ».


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter