Retour

Le Comité des Ministres adopte une Recommandation pour renforcer les institutions nationales des droits de l’homme

Comité des Ministres Strasbourg 31 mars 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Comité des Ministres adopte une Recommandation pour renforcer les institutions nationales des droits de l’homme

Le Comité des Ministres vient d’adopter une Recommandation à l’intention des États membres sur le développement et le renforcement d’institutions nationales des droits de l’homme efficaces, pluralistes et indépendantes (INDH).

Ces institutions constituent l’un des piliers du respect des droits de l’homme, de l’État de droit et de la démocratie. Elles créent un lien important entre le gouvernement et la société civile, dans la mesure où elles contribuent à combler les lacunes potentielles en matière de protection entre les droits des individus et les responsabilités de l’État.

Toutefois, les INDH ainsi que leurs membres et leur personnel sont parfois confrontés à des conditions de travail complexes, des menaces, des pressions et des attaques.

La Recommandation vise à ce que ces institutions soient établies et régies conformément aux normes minimales qui figurent dans les Principes de Paris, notamment en ce qui concerne leur mandat et leur compétence pour promouvoir et protéger tous les droits de l’homme pour chacun et leur autonomie par rapport au gouvernement.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter