Le Groupe Pompidou a démarré ses activités dans la région méditerranéenne à Malte en 1999 avec une conférence sur « La coopération dans la région méditerranéenne en matière de consommation de drogues ».

A la suite de cette conférence, l'ampleur du problème de la drogue en Algérie, au Maroc et au Liban a été étudiée pour la première fois dans la région dans le cadre du projet MedSPAD. Ce projet, qui est une adaptation d’ESPAD en Europe, a été lancé à Rabat en 2003 et donne un aperçu de la consommation de drogues chez les jeunes dans les écoles de la région méditerranéenne et de leur attitude à l’égard des drogues.

Des enquêtes scolaires MedSPAD ont été menées dans les pays suivants:

  • Algérie (2016)
  • Egypte (2016)
  • Liban (2008)
  • Maroc (2009, 2013, 2017)
  • Tunisie (2013, 2017)

 

Comité MedSPAD

La proposition de créer un comité MedSPAD est née en 2012, à la suite d'un séminaire à Rabat sur l'utilisation de la recherche sur les drogues dans les politiques de la région méditerranéenne.

L'objectif du comité MedSPAD est de partager les expériences entre les pays qui ont mené une enquête MedSPAD et de collecter des informations sur la prévalence de la consommation de substances chez les adolescents, afin de formuler une politique en matière de drogues.

La première réunion annuelle du comité MedSPAD a eu lieu en 2014.

 

Documents méthodologiques
  • Lignes directrices pour le projet méditerranéen d’enquêtes menées en milieu scolaire sur l’alcool et les autres drogues (MedSPAD), docs. P-PG/Med (2015) 33 et P-PG/Med (2016) 26 [anglais uniquement]
  • Validité et fiabilité des enquêtes scolaires basées sur la méthodologie ESPAD en Algérie, en Libye et au Maroc 2004 (projet d’enquête pilote MEDSPAD), doc. P-PG/Med (2004) 2 [anglais uniquement]

 

Rapports régionaux

Le premier rapport régional MedSPAD (2015) sur la prévalence de la consommation d'alcool, de tabac et de drogues chez les adolescents couvre des données provenant de 9 pays: Chypre, France, Grèce, Italie, Liban, Maroc, Malte, Portugal et Tunisie. Il s’agit d’une première étape et d’une première tentative de présentation de données en provenance d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Le deuxième rapport (2017, anglais uniquement), couvrant 12 pays, met l'accent sur la prévalence de la consommation d'alcool, de tabac, de cannabis et de médicaments avec et sans ordonnance médicale.

Le troisième rapport, publié en 2019 (anglais uniquement), fait suite aux travaux présentés dans le rapport de 2017 et donne un aperçu de la disponibilité, du début et de la prévalence de la consommation de substances chez les adolescents, ainsi que de son contexte socio-économique et politique dans la région méditerranéenne.Pour ce rapport, treize pays ont fourni des données brutes issues de leurs enquêtes nationales : l’Algérie, la Croatie, Chypre, l’Égypte, la France, la Grèce, Israël, l’Italie, Malte, le Maroc, le Portugal, l’Espagne et la Tunisie.

 

Rapports nationaux

 Groupe Pompidou