A ce jour le Conseil de l’Europe a mené quatre enquêtes au sein de ses Etats membres, portant sur les politiques et la pratique liées à l’intégration linguistique des migrants adultes.

L’objectif des enquêtes est d’identifier les tendances politiques émergentes dans les Etats membres et de susciter la réflexion et le débat sur les conditions liées à la langue et l’offre de formation à la lumière de principes communs. Il ne s’agit donc pas d’évaluer des politiques ou leur mise en œuvre dans des contextes spécifiques.

A chaque enquête a fait suite une conférence intergouvernementale durant laquelle les résultats ont été présentés officiellement.

 

Enquête 2018

Enquête 2018 sur les politiques et requis linguistiques pour les migrants dans les pays membres.

 

L’objectif premier de cette enquête, organisée en coopération avec L’Association des organismes certificateurs en langue en Europe (ALTE), est de cartographier les requis en matière de langue et de «connaissance de la société» relatifs aux migrants au sein des États membres du Conseil de l’Europe avant leur entrée sur le territoire de ces derniers, que ce soit pour y résider ou pour en obtenir la nationalité dans le but d’identifier les tendances et les évolutions relatives aux politiques d’intégration linguistique des migrants. L’élément nouveau de cette enquête est l’attention particulière accordée aux groupes vulnérables, tels que les migrants illettrés ou peu lettrés, les femmes, les mineurs isolés, les demandeurs d’asile et les réfugiés.

L’analyse des résultats va donner lieu à un rapport dont l’un des objectifs sera de stimuler la réflexion critique, en réponse au Plan d’Action pour les Enfants migrants et réfugiés en Europe du Comité des Ministres.

  • Date limite de dépôt des contributions: 10 novembre 2018.
     
  • Les contributions à l'enquête doivent être faites à l'adresse suivante :

Pour les organisations gouvernementales :

https://www.surveymonkey.de/r/COE_languagepolicy_2018

Pour les organisations non-gouvernementales:

https://www.surveymonkey.de/r/CoE_NGO


Enquête 2013

La 3ème enquête a été organisée par l’Unité de Politiques linguistiques, sous les auspices du Comité directeur pour les politiques et pratiques éducatives (CDPPE).

Avec 42 Etats ayant participé à au moins une des trois enquêtes depuis 2007, les résultats de cette 3ème enquête du Conseil de l’Europe sont représentatifs de la situation dans ses 47 Etats membres. 36 Etats membres du Conseil de l’Europe ont pris part à cette troisième enquête.

L’intérêt majeur du rapport d’enquête est son analyse – à l’aune des données recueillies – des développements clé en matière de politiques linguistiques sur la période couverte par les trois enquêtes menées entre 2007 et 2013.

Comme pour les enquêtes précédents, les principaux résultats et tendances ont été présentés lors de la conférence intergouvernementale qui a suivi l’enquête (Strasbourg, juin 2014) :

Le chapitre 3 du Rapport de la conférence  propose un résumé détaillé des résultats.


Enquête 2009/2010

Cette seconde enquête a été co-organisée à nouveau avec la Division des migrations, sous les auspices du Comité européen sur les migrations (CDMG). 31 Etats membres du Conseil de l’Europe ont pris part à cette seconde enquête.

Les résultats et les grandes tendances ont fait l’objet :

  • d’un Rapport d’enquête : Maîtrise de la langue pour les migrants adultes dans les Etats membres du Conseil de l’Europe
  • et de présentations lors de la conférence intergouvernementale tenue en juin 2010 à Strasbourg :

Enquête 2007/2008

Cette première enquête a été co-organisée par l’Unité des Politiques linguistiques et la Division des migrations, en coopération avec l’Association des centres d’évaluation en langues en Europe (ALTE, www.alte.org) et la DGLFLF (Délégation à la langue française et aux langues de France). 26 Etats membres du Conseil de l’Europe ont pris part à cette première enquête.

Les résultats et les grandes tendances ont été présentés lors du premier séminaire intergouvernemental tenu en juin 2008 à Strasbourg :

Le rapport du séminaire 2008 contient un compte-rendu détaillé des résultats de l’enquête (voir chapitre 2).