Retour

La sécurité des victimes avant tout: La police arménienne renforce sa réponse à la violence à l’égard des femmes et à la violence domestique

Erevan 26/11/2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La sécurité des victimes avant tout: La police arménienne renforce sa réponse à la violence à l’égard des femmes et à la violence domestique

Des policiers et policières arménien-nes ont participé à une formation interactive de deux jours sur la manière d'aborder et de répondre à la violence à l’égard des femmes et à la violence domestique. Les participant-es ont appris ce qu'est la violence fondée sur le genre et comment elle affecte les femmes de manière disproportionnée, les obligations nationales découlant des traités internationaux pour la protection des femmes, ainsi que la législation nationale existante pour prévenir la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Cette formation a également abordé les approches pratiques de l'intervention de la police et la manière d'éviter une victimisation secondaire, les faits et la réalité par rapport aux mythes et aux stéréotypes concernant la violence domestique.

"Les connaissances acquises lors des formations seront appliquées dans la pratique et se traduiront par des actions concrètes pour prévenir, protéger, poursuivre et réparer les victimes de toutes les formes de violence à l'égard des femmes afin de garantir le droit inaliénable des femmes à vivre une vie sans peur ni violence" a souligné Maxime Longangué, Chef adjoint du Bureau du Conseil de l'Europe à Erevan.

"Placer la victime au centre de l'intervention, évaluer les risques de manière détaillée et planifier la sécurité sont des éléments clés de la conduite de la police lorsqu'elle traite des cas de violence domestique.  Cette formation a renforcé cette approche une fois de plus et a donné une bonne occasion d'apprendre des pratiques et des défis des autres collègues", a déclaré Lilit Jahangiryan, Officière de police de la région de Sisian.

Cette formation a été organisée dans le cadre du projet « Poursuivre sur la voie de la ratification de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en Arménie