Retour

Le personnel du service de l’application obligatoire d’Arménie est formé à la prévention de la violence domestique

Erevan 10-11/03/2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le personnel du service de l’application obligatoire d’Arménie est formé à la prévention de la violence domestique

Des membres du personnel de ce service ont participé à une formation interactive de deux jours sur la prévention de la violence domestique. Les participant·es ont appris à identifier la violence domestique, ont discuté des mythes existants et du traumatisme psychologique des survivantes de la violence domestique et de leurs enfants.

La formation a porté sur la réponse des agent·es du service de l’application obligatoire aux cas de violence domestique dans le cadre de l'exécution des décisions de justice relatives à la garde des enfants, aux droits de visites et aux pensions alimentaires. Les participant·es ont également amélioré leurs connaissances sur les normes juridiques internationales en matière de violence domestique, ainsi que sur la législation nationale en la matière, ses lacunes et ses défis.

Elina Geghamyan, assistante du chef du service de l’application obligatoire de la République d'Arménie, a souligné: "Procéder à la visite d'un enfant dans le cadre des procédures exécutoires par notre service est toujours complexe en raison des particularités psychologiques selon les cas. C'est pourquoi une formation adéquate du personnel chargé de ce type de procédure est cruciale, tant sur le plan des procédures de visite directe que sur celui de la législation y afférente. La formation a permis aux exécutant·es obligatoires de mieux comprendre l'essence de la violence domestique, la psychologie de l'agresseur et de la victime, ainsi que les actes juridiques visant à prévenir la violence domestique. De telles formations sont importantes pour assurer l'efficacité et la qualité du travail du personnel chargé de l'application obligatoire".

Cette formation a été organisée dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe "Poursuivre sur la voie de la ratification de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en Arménie".