Retour

L’ECRI tient sa 86ème réunion plénière, s’entretient avec le Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination raciale et procède à un échange de vues annuel avec le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe

Strasbourg 7 juillet 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
L’ECRI tient sa 86ème réunion plénière, s’entretient avec le Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination raciale et procède à un échange de vues annuel avec le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe

L'ECRI a tenu sa 86ème réunion plénière, qui s’est déroulée du 29 juin au 2 juillet 2021.

Dans le cadre de ses travaux thématiques, l'ECRI a adopté son projet de Recommandation de politique générale n°9 révisée sur la prévention et la lutte contre l'antisémitisme, qui devrait être publiée en septembre/octobre 2021. De plus, l'ECRI a examiné son avant-projet de Recommandation de politique générale n°5 révisée sur la prévention et la lutte contre le racisme et la discrimination envers les musulmans.

En ce qui concerne ses activités de monitoring par pays, l'ECRI a adopté des conclusions sur la mise en œuvre des recommandations faisant l’objet d’un suivi intermédiaire adressées à la Lettonie et à la Fédération de Russie.

Au cours de sa réunion plénière, l'ECRI s’est également entretenue avec une délégation du Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination raciale (CERD). Le CERD était notamment représenté par : Rita Izsak-Ndiaye (hongroise), Pansy Tlakula (sud-africaine), Gün Kut (turc), et Sheikha Al-Misnad (qatarienne). En outre, Michaela Moua, coordinatrice en matière de lutte contre le racisme auprès de la Commission de l’Union européenne, et Momodou Malcolm Jallow, rapporteur général de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur la lutte contre le racisme et l'intolérance, ont fait des déclarations sur des questions d'intérêt commun.

En parallèle, Maria Daniella Marouda, la Présidente de l'ECRI, a eu un échange de vues, comme chaque année, avec le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe. Elle a évoqué le bilan mitigé de l'action des Etats membres contre le racisme et l'intolérance pendant la pandémie. Elle a également appelé les Etats membres à faire davantage pour lutter contre le racisme dans les activités de la police et à s'attaquer aux racines profondes du racisme dans tous les domaines de la vie publique, y compris en sensibilisant la population à la dimension historique du racisme, qui a touché les personnes noires, juives ou roms. Elle a mis en garde contre les situations existant à travers l'Europe, notamment dans les zones de conflit non résolu et autour de ces zones, où la priorité absolue doit être de sortir du cercle vicieux de la haine, que celle-ci ait sa source dans le passé ou dans le présent. Elle a également déploré la remise en question de la protection des droits humains des personnes LGBTI, observée actuellement dans quelques pays européens, et ce dans différents domaines de la vie, que ce soit au niveau national ou local, depuis l’enceinte des parlements à celle des stades de football.


accès restreint accès restreint

 Accès membres

 Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 6 mois)

e-news e-news