Retour

Une Boîte à Outils pour sensibiliser le secteur de la santé à la protection des données en Tunisie

Tunis 17 mai 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Une Boîte à Outils pour sensibiliser le secteur de la santé à la protection des données en Tunisie

Mardi 17 mai, le Conseil de l’Europe a présenté et officiellement lancé une Boîte à Outils pour sensibiliser le secteur de la santé à la protection des données en Tunisie.

Près de 80 personnalités de haut niveau du secteur de la santé, public comme privé, ont assisté à cet événement. Ils représentaient, entre autres, les ministères de la santé, de la défense, de l’Intérieur, l’Institut Pasteur Tunisie, des comités d’éthique, l’ordre des médecins, des pharmaciens, des dentistes, la chambre des cliniques, les facultés de médecine de Tunis, Sousse, Monastir, Sfax, l’Institut de formation des infirmiers, la CNAM, le Centre national de pharmacovigilance, le Comité général des assurances, des compagnies d’assurances, des associations e-santé, des créateurs de start-up dans le secteur médical.

Au cours d’une table ronde animée par Chawki Gaddes, Président de l’Instance nationale de protection des données personnelles de Tunisie (INPDP),  Samia Zargouni, Conseillère à la Cour de cassation, Dr. Slim Ben Salah, ancien président de l’ordre des médecins tunisiens et Frédérique Lesaulnier, déléguée à la protection des données de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière de Paris (ICM) ont exposé les différentes problématiques que pose la protection des données personnelles aux professionnels de la santé.

Après cette table ronde, la Boîte à Outils a été présentée aux participants à partir de sa version web :   

Ils ont pu ensuite emporter un exemplaire de la Boîte à outils. Tous les organismes représentés et qui souhaitent la diffuser pourront l’obtenir auprès de l’INPDP.

Ce projet a été réalisé dans le cadre du programme conjoint entre l’Union européenne et le Conseil de l’Europe intitulé ‘’Projet d’appui aux instances indépendantes en Tunisie (PAII-T)’’, cofinancé par ces deux organisations et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.