Culture, patrimoine et diversité

 

Le programme de sensibilisation interculturelle de Getxo (Espagne)

 

"Nous devons reconnaître les aspects positifs de la migration", a affirmé le 21 mars dernier Madame Elena Coria, chargée du Service municipal de l’immigration de Getxo (Espagne), lors de la commémoration de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. "C’est dans cet effort que la ville de Getxo, fidèle à ses objectifs de promouvoir la sensibilisation interculturelle et de faciliter la compréhension de la réalité de l’immigration, crée des espaces d’opinion, de rencontre et de la diversité culturelle"1.

 

Getxo est une municipalité dans la province de la Biscaye, située à quelques kilomètres de Bilbao dans la Communauté autonome du Pays basque en Espagne. La ville de Getxo regroupe trois centres distincts avec plus de 80 000 habitants dont environ 10% sont des personnes d’origine étrangère représentant 81 nationalités différentes. Les groupes minoritaires les plus importants dans la ville sont composés de ressortissants de l’Amérique latine (la Bolivie, la Colombie, le Paraguay et l’Équateur) et de la Roumaine. Il y a également une importante communauté philippine depuis les années 60-70, bien installée dont une forte proportion de naturalisations. La plupart des migrants sont des femmes2. Un nombre important de personnes nées à l'étranger, principalement en provenance des pays latino-américains, a été naturalisé.

 

Le programme "Getxo entre cultures"


La municipalité de Getxo s’engage à promouvoir et à favoriser la culture de la paix et du vivre ensemble. Dans ce contexte, un programme municipal de sensibilisation en matière de vivre ensemble et de prévention du racisme, dénommé "Kulturen artean GETXO Entre culturas" (Getxo entre cultures), a été mis en place au niveau municipal, ainsi qu’au niveau des établissements scolaires. Les activités proposées dans le cadre du programme ont lieu dans les locaux mis à disposition par le Service de l’immigration et par d’autres services municipaux. Ces activités sont menées conjointement avec la Plataforma Inmigrantes de Getxo (Plateforme des migrants de Getxo) regroupant des associations de migrants œuvrant dans le domaine de l’immigration. La Plateforme développe également son propre programme d’activités et contribue à la création des groupes de réflexion sur la citoyenneté et le vivre ensemble.

 

Le programme "Getxo entre cultures" s’organise autour des axes suivants.

 

La célébration des dates clés de la diversité


Chaque année la ville de Getxo met en place un nombre d’activités afin de commémorer les trois dates clés de la diversité : la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale (le 21 mars), la Journée mondiale du réfugié (le 20 juin) et la Journée internationale des migrants (le 18 décembre). Ces activités se déclinent en plusieurs variétés, par exemple des conférences, des tables rondes, des débats, des films, des spectacles, ou encore des ateliers pour le jeune public, et sont menées en collaboration étroite avec la Plateforme des migrants et la CEAR Euskadi (la Commission nationale d'aide aux réfugiés). Les activités organisées, par exemple, autour de la problématique des réfugiés d’une part permettent aux habitants de se rendre compte de la situation des réfugiés dans le monde et dans leur ville. D’autre part, c’est un moment opportun pour revendiquer le respect des droits des réfugiés.

 

À Getxo, la diversité est également reconnue à travers la célébration des fêtes nationales de ses principales communautés de ressortissants d’origine étrangère. Ainsi, la fête traditionnelle irlandaise de Saint Patrick (le 17 mars) y est célébrée en même temps que les Jours de l'indépendance des Philippines (le 12 juin) et de la Bolivie (le 6 août). Les célébrations sont tenues avec la participation des associations représentant les communautés respectives, telles que Sikap, Pagkakaisa ou Adrebol.

 

Les lieux de rencontres interculturelles


La commune de Getxo met à disposition de ses résidents un grand nombre de lieux propices à la rencontre interculturelle.

 

Ainsi, le festival "Folk Getxo BBK", tenu début septembre, se consacre à la découverte des musiques du monde, tandis que la "Terrasse du monde", organisée par l’association “Médicos del Mundo” (Médecins du monde), rassemble des migrants et des autochtones autour des cuisines du monde. Une autre manifestation, "Getxo Folk", s’étend sur quatre jours et ressemble 50 000 personnes. En parallèle, plusieurs ateliers et activités sont organisés durant ces quatre jours, permettant aux visiteurs de se familiariser avec le quotidien des associations. Ainsi, les participants de "Getxo Folk" peuvent découvrir leur ville et les programmes de ses associations sur les sujets tels que la sensibilisation, le logement et l’information sur la diversité. En outre, la "Tente interculturelle" de Getxo mène des activités en vue d’assurer un meilleur accueil aux migrants et des actions de sensibilisation y afférentes.

 

Depuis 2009, le programme du gouvernement basque promeut la bibliothèque en tant que lieu d’intégration et de rencontres interculturelles, en incitant les résidents étrangers à utiliser les bibliothèques municipales. Les bibliothèques, quant à elles, adaptent leurs programmes et leurs fonds à la diversité de la ville et mènent, généralement en octobre, des activités conjointement avec des associations œuvrant dans le domaine de l'immigration, telles que des festivals, des conférences, des expositions, des ateliers culinaires ou des projections de films. En même temps le gouvernement tient à faire connaître à tout et à chacun les pays et les cultures présents à Getxo. Les municipalités participant à l’initiative choisissent annuellement un pays de référence : la Bolivie en 2009, les Philippines en 2010 ou la Colombie en 2011.

 

L'École de l'Autonomisation des Femmes de Getxo propose un autre lieu de rencontre et de soutien qui, vu la spécificité de l’établissement, est dédié aux femmes. Ici les femmes autochtones et celles venues d’ailleurs se rencontrent dans l’espoir d’échanger et de réfléchir sur le vivre ensemble et la construction d’une communauté inclusive qui saurait faire face aux réalités d’aujourd’hui. L’École mène des programmes de solidarité visant à établir des contacts et à partager des expériences avec d’autres femmes autour du globe. En outre, des rencontres mensuelles intitulées “Dialogues Interculturelles" y sont organisées.

 

Qui plus est, le programme de sensibilisation de Getxo comporte une forte composante éducative. Élaborée avec l’aide du Service de l’intégration et du vivre ensemble BILTZEN, cette composante s’adresse aux élèves de 10 à 14 ans à travers les centres éducatifs de la municipalité. Le programme éducatif vise notamment à inculquer aux élèves la compréhension et la vision positive de la diversité en tant que caractéristique inhérente à tout groupe humain. Il cherche aussi à leur apprendre à analyser l’impact des préjugés véhiculés par l’imaginaire social et les médias. Finalement, le programme aide les élèves à identifier des stratégies pour pouvoir faire face et transformer de manière positive d’éventuels conflits d’origine interculturelle.

 

La diversité dans l’audiovisuel


Le programme de sensibilisation interculturelle vise également le secteur audiovisuel. Dans cet esprit, la ville de Getxo participe à ZINESKOLA, un programme de projection de films promouvant les valeurs de la diversité. Ainsi, en mars dernier la ville a organisé un concours de courts métrages sur le thème "Pour la diversité, contre la discrimination".

 

En outre, un atelier radio a été mis en route entre janvier et mars 2012. L’atelier était destiné à des personnes majeures désireuses d’apprendre les techniques de présentation spécifiques à la radio, de travailler dans une équipe multiculturelle et d’aborder des sujets d’actualité s’enracinant dans la réalité sociale et culturelle de la ville. Un groupe de vingt personnes de diverses origines, y compris les autochtones, a été sélectionné pour participer à l’initiative à titre gratuit. Les participants ont obtenu un certificat de participation.

 

Enfin, pour assurer une meilleure visibilité du programme "Getxo entre cultures", le Service municipal de l’immigration a lancé une page Facebook et invite tout le monde à joindre la communauté interculturelle ainsi créée afin d’échanger des informations, des réflexions et des suggestions.

 

Pour de plus amples informations sur le programme "Getxo entre culturas", consulter : http://www.getxo.net/es/inmigracion et http://www.facebook.com/kulturenarteangetxo.

 

Christina Baglai

 


1. L’intervention de Madame Elena Coria est disponible sur : http://www.getxo.net/es/inmigracion/noticias/11

2. Source: Instituto Nacional de Estadística (l’Institut national de la statistique), "Panorámicas de inmigración en Getxo, año 2008, № 1", 2008, disponible sur : http://www.getxo.net/DocsPublic/vivirengetxo/castellano/inmigracion/documentacion/pan_getxo_v4.pdf