Culture, patrimoine et diversité

 

Jeunes photographes au service de l’interculturalisme : lancement à Patras

 

Le projet "Cités interculturelles" est centré sur la définition de politiques locales en faveur de la diversité et la détermination d’une gouvernance adaptée. D’où la nécessité de travailler non seulement avec les élus, les hauts fonctionnaires et les professionnels, mais aussi avec la communauté dans son ensemble. Mobiliser les jeunes pour l’interculturel peut s’avérer difficile. Un groupe de Cités interculturelles se sert de la photo comme moyen d’encourager les jeunes à s’exprimer et à participer.

 

Le projet "Jeunes photographes au service de l’interculturalisme" a été mis en route par le London Borough of Lewisham. Il permettra aux jeunes de montrer comment ils conçoivent l’esprit interculturel de leur ville. Après son lancement à Tilburg (Pays Bas) et Berlin Neukölln (Allemagne), le projet a reçu le coup d’envoi à Patras le 27 mars.

 

Le projet est placé sous la responsabilité de Mme Maria Andrikopoulou Rouvali, maire adjoint de Patras, chargée du bénévolat, de l’égalité des sexes, des ONG, de l’intégration des migrants et des services pour les citoyens, et du Bureau du volontariat, avec la collaboration de l’entreprise municipale pour l’aménagement et le développement de Patras, l’ADEPSA. Pour la maire-adjointe, "Patras est vraiment une ville très vivante, avec beaucoup de jeunes. Ils sont très actifs, ils veulent apporter leur contribution, créer ensemble une dynamique et insuffler du neuf. Et cet état d’esprit doit être respecté et salué".

 

Un séminaire interculturel pour les jeunes a mis l’accent sur le respect de la diversité culturelle, l’importance de la personnalité individuelle et les caractéristiques d’une ville non décelables par le visiteur lambda, mais que seule une approche en profondeur de son environnement culturel, politique, économique et social permet de saisir.

 

Les organisations de jeunesse bénévoles et les associations de migrants ont répondu à l’appel de la municipalité de Patras et proposé des jeunes pour l’équipe qui sera chargée de mener le projet. M. Paul Chapman, de Lewisham, coordinateur du projet, s’est dit très impressionné par le dynamisme des jeunes participants et leur intérêt pour l’interculturalisme et la photographie comme moyen de le promouvoir. Les photos seront présentées lors d’expositions à Lewisham et à Berlin. Une manifestation spéciale à visée promotionnelle est prévue à Patras en juin.

 

Pour renforcer les liens entre le réseau des Cités interculturelles au niveau local, M. Paul Chapman a rencontré Mme Julia Spinthouraki (Maître de conférences à l’université de Patras sur l’éducation multiculturelle et multilingue) pour examiner avec elle les éventuels domaines de coopération. Dans le même ordre d’idées, le coordinateur a rencontré le maire de Patras, M. Yannis Dimaras, les deux villes ayant présenté une proposition commune dans le cadre du programme URBACT II. La ville de Patras est très désireuse de développer la coopération internationale et de participer à des projets européens via son agence de développement ADEP SA.

 

Pour plus de précisions, veuillez contacter :

Mme Chrissa Geraga, ADEP SA

Directrice Programmes et réseaux et Affaires internationales

+30-2610-361743/746

+30-2610-361749

geraga@patras.gr