Culture, patrimoine et diversité

 

Des perspectives multiculturelles au dialogue interculturel : un atelier pour croiser les modes de productions médiatiques en Ukraine

 

Produire une information innovante et différenciée sur les questions interculturelles, de discrimination ou encore de minorités, se faire croiser les multiples regards médiatiques, grand public, minoritaires ou des diversités, en Ukraine sur ces mêmes sujets et, enfin, participer à l’émergence d’un réseau de journalistes des media grand public et des diversités en faveur de la lutte contre les discriminations et le dialogue interculturel en Ukraine, tels étaient les objectifs d’un atelier organisé du 18 au 21 mai 2010 à Odessa et en partenariat avec l’ONG "Democracy through Culture".

 

Initiative conjointe du programme Cités interculturelles et de la Campagne Dites Non à la Discrimination du Conseil de l’Europe, cet atelier plus de 40 journalistes venus tant de Crimée que de Kiev, de l’Ouest et de l’Est mais aussi d’Odessa. De ces différentes régions sont venus des professionnels des media grand public ou des diversités / des minorités (des Carpates, bulgare, tatar, russophone…) et ce, pour qu’ u cours des 4 jours de la rencontre, ils tentent de réaliser en duo, pour certains en trio, un reportage de presse écrite, radio, TV ou Internet portant sur les questions de discriminations et interculturelles dans la région d’Odessa, partie russophone du pays et multiculturelle par excellence et défendant une position très particulière au sein de l’Ukraine ; les habitants d’Odessa se définissent d’abord et avant tout comme des "odessis" avant de se voir comme ukrainien.

 

Les objectifs et le contenu de la rencontre "Des perspectives multiculturelles au dialogue interculturel :une initiative pour croiser les pratiques médiatiques en Ukraine" reposent sur le double constat selon lequel, d’une part, discriminer reste un comportement courant et, d’autre part, les personnes victimes, ou pouvant l’être, restent peu informées de leurs droits et des recours possibles existant au niveau national et européen. Pour changer cet état de fait, la campagne Dites Non à la Discrimination veut initier des partenariats privilégiés avec les media et leurs professionnels, et ce afin de favoriser la production et la diffusion d’information de qualité et professionnelle ; information devant être aussi de proximité afin de mieux toucher les publics directement concernés.

 

Pour le programme des Cités interculturelles, cette méthodologie expérimentée initialement à Séville (Espagne, avril 2009) puis à Bari (Italie, décembre 2009) doit permettre d’explorer des modes différenciés de production d’information associant media locaux et nationaux, grand public et des diversités, et ce en jouant des multiples supports d’information et de consommation médiatiques naissants et/ou existants, aujourd’hui, en Ukraine. Plus globalement, de telles formes d’action doivent permettre d’engager les professionnels des media en Ukraine dans des échanges d’expériences et de pratiques médiatiques sur les questions interculturelles et de lutte contre les discriminations, et ce tout en produisant des reportages pouvant être diffusés ultérieurement dans leur propre media. De cet échange d’expériences et de ces réalisations croisées doit pouvoir émerger un renouvellement des formes de conception et de production de l’information, notamment au niveau local, permettant de mieux prendre en compte la diversité culturelle constitutive des espaces urbains ukrainiens tout en se faisant s’ouvrir et se croiser les regards et les perspectives venus des multiples horizons que constitue la mosaïque des populations et des nationalités coexistant en Ukraine et dont la Région d’Odessa est un véritable condensé . Ce croisement des pratiques et l’ouverture à l’autre semble, aujourd’hui, indispensables pour que les Ukrainiens développent et/ou retrouvent un sens du partage en commun, d’appartenance et de destin pouvant les autoriser à vivre pleinement leur interculturalité et à en tirer les bénéfices les plus larges.

 

Reynald Blion

Responsable Media & Diversité, Campagne Dites Non à la Discrimination, Conseil de l’Europe