Culture, patrimoine et diversité

 

Barcelone combat contre les préjugés culturels et les stéréotypes

 

La Municipalité de Barcelone a identifié les préjugés et les stéréotypes qui sont souvent associés avec la communauté locale des migrants. Elle met actuellement en œuvre une initiative visant à sensibiliser ses citoyens ainsi qu'à combattre les perceptions négatives sur les migrants.

 

Cette initiative fait partie du Plan Interculturel de la Mairie de Barcelone. Elle reçoit non seulement l'appui politique des autorités de la ville, mais elle est également soutenue par 200 organisations locales et 3000 personnes. Tous contribuent à la mise en œuvre d'une politique qui favorise et gère la coexistence pacifique d'une population de plus en plus diversifiée.

 

La Mairie de Barcelone a lancé plusieurs outils, y compris : une formation pour les acteurs locaux qui travaillent avec les communautés de migrants ; la diffusion d'une bande dessinée didactique qui est illustrée par un artiste local, Miguel Gallardo ; la distribution d'un manuel pour les acteurs locaux qui travaillent dans le domaine de la cohésion sociale et l'intégration interculturelle ; ainsi que la création d'un site Web qui sert comme centre de ressources sur les politiques mises en œuvre pour lutter contre les préjugés et les stéréotypes.

 

"Des stéréotypes à la connaissance" est un des domaines focaux de cette initiative. En promouvant la connaissance des défis posés par une population plus diversifiée, le projet vise à lutter contre les stéréotypes, les préjugés et les idées erronées sur les communautés de migrants. Un de ses objectifs est de remettre en question par les perceptions négatives, les idées non fondées qui font obstacle à l'intégration et à la coexistence de divers habitants de la ville. Ceci est réalisé en travaillant avec les réseaux locaux, les acteurs, les institutions sociales, ainsi qu'en promouvant le rôle des travailleurs contre les préjugés.

 

Les stéréotypes et les préjugés ont été classés en cinq domaines. L'analyse effectuée dans le cadre de l'initiative révèle les idées fausses les plus répandues et les perceptions négatives des migrants dans des situations différentes et à divers stades de leur intégration dans la vie quotidienne. Souvent, par exemple, les gens pensent que les migrants abusent des services sociaux et de la santé. Ils croient que les migrants reçoivent des fonds pour ouvrir des magasins, mais ne déclarent pas leurs revenus et ne sont pas soumis à des inspections par les autorités fiscales locales. Une autre idée fausse, elle aussi très commune, est que les migrants font mauvais usage des espaces publics et affichent des comportements antisociaux. Un autre préjugé est que les migrants occupent des emplois, qui seraient autrement réservés aux citoyens espagnols et ne sont pas qualifiés.

 

La Municipalité offre des formations spécialisées pour les agents locaux "anti-préjugés". Elles comprennent des outils spécifiques, de l'information ainsi que de la communication pour démanteler les rumeurs et les fausses perceptions des communautés de migrants. Entre mai et novembre de l'année dernière, 150 personnes de différents services de la ville y ont participé.

 

Le premier manuel pour combattre les préjugés est en cours de production. Quand la version finale sera publiée, il servira comme guide pour lutter contre les stéréotypes qui affectent la population provenant de cultures diverses à Barcelone. Douze perceptions erronées et stéréotypes sont utilisés comme exemples. Des faits objectifs et des données chiffrées sont alors prévues pour les démanteler. Le réseau anti-stéréotypes utilise l'édition actuelle du manuel comme base de ses travaux.

 

Une bande dessinée illustrée pour combattre les préjugés et les stéréotypes sur les communautés locales de migrants est distribuée à divers endroits dans la ville, y compris les bibliothèques et les centres communautaires. Chaque chapitre utilise une collecte de données afin d'acquérir une compréhension plus équilibrée des migrants et aider à démanteler les perceptions erronées.

 

Un site internet a été lancé pour combattre les préjugés (antiRUMORS). Ses principales fonctions sont de recueillir des données qui permettent aux citoyens d'accéder aux informations relatives à des perceptions négatives sur la diversité culturelle; sensibiliser les différentes acteurs de la ville sur les initiatives et organiser des activités collectives qui permettent de réfléchir sur les préjugés et les stéréotypes.

 

Cette nouvelle approche de la Mairie de Barcelone pour le démantèlement des stéréotypes et des préjugés est en plein développement. Elle implique de nombreux acteurs locaux et a développé des outils pour éduquer, informer et combattre les perceptions négatives des communautés de migrants.

 

par Thomas Pavan-Woolfe

 


Source :

Communiqué de presse publié le 24 Novembre 2010 : Barcelone lance une initiative visant à lutter contre les préjugés et les stéréotypes en matière de diversité culturelle. Disponible à www.bcn.cat/media