Retour

Migrations et réfugiés : le Conseil de l’Europe présente ses réalisations et fixe de nouveaux objectifs

Représentant spécial sur les migrations et les réfugiés Strasbourg 27 février 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Migrations et réfugiés : le Conseil de l’Europe présente ses réalisations et fixe de nouveaux objectifs

Dans un rapport publié aujourd’hui, le Conseil de l’Europe fait le bilan de ses réalisations et fixe de nouveaux objectifs dans la protection des migrants et réfugiés vulnérables, notamment les enfants.

« Le Conseil de l’Europe continuera à jouer un rôle essentiel dans la protection et la promotion des droits de l’homme des personnes les plus vulnérables, comme les enfants réfugiés et migrants. Leur protection fait l’objet d’un engagement à long terme », a déclaré Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe.

Le Représentant spécial sur les migrations et les réfugiés, Drahoslav Štefánek, a présenté le rapport final sur la mise en œuvre du Plan d’action sur la protection des enfants réfugiés et migrants en Europe (2017-2019) au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe.

« Nous avons largement atteint les objectifs grâce à des mesures concrètes, comme les recommandations du Comité des Ministres, les éléments d’orientation pratiques et la diffusion des bonnes pratiques. En parallèle, plusieurs nouvelles activités ont été menées dans le domaine des solutions alternatives à la rétention des migrants, de l’éducation, de l’inclusion sociale, ainsi que des formations aux droits de l’homme. Parmi les autres domaines qu’il nous faut encore aborder figurent les droits des femmes réfugiées et migrantes, la procédure aux frontières et les retours, mais il importe avant tout d’adopter un discours plus positif et une approche plus constructive à l’égard des migrants et des réfugiés », a précisé le Représentant spécial.

Par ailleurs, le processus de mise en œuvre du Plan d’action a relevé la nécessité d’entretenir un dialogue direct avec les autorités nationales compétentes en matière de migrations, ce qui a entraîné la constitution d’un réseau de correspondants au sein des États membres. Ce réseau aura pour but de mettre en commun les bonnes pratiques et de renforcer la coopération entre les différentes parties prenantes, notamment en facilitant le partage d’informations sur les activités pertinentes du Conseil de l’Europe dans le domaine des migrations.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter