Retour

Le CPT appelle la République de Moldova à abolir le système de pouvoir informel parmi les détenus

Comité anti-torture (CPT) Strasbourg 13 décembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le CPT appelle la République de Moldova à abolir le système de pouvoir informel parmi les détenus

La République de Moldova doit s’employer avec détermination à éradiquer les hiérarchies carcérales informelles, qui exposent les prisonniers à l’intimidation et aux violences entre détenus, déclare le Comité anti-torture (CPT) du Conseil de l’Europe dans un rapport publié aujourd’hui.

Le CPT a effectué une visite dans le pays du 5 au 11 juin 2018, afin d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des recommandations formulées précédemment par le CPT en ce qui concerne la situation dans les prisons, et plus particulièrement le problème persistant des hiérarchies carcérales informelles et autres aspects connexes, ainsi que les conditions de détention des détenus adultes de sexe masculin.

Les autorités centrales et locales rencontrées par la délégation du CPT ont admis que le système des hiérarchies informelles entre détenus était toujours en place. La délégation a noté les efforts déployés – avec plus ou moins de succès – dans les établissements visités pour tenter de faire face à ce problème profondément ancré.

Dans la prison pour mineurs de Goian, en particulier, de réels efforts ont été déployés pour développer des interactions positives entre le personnel et les mineurs ou jeunes adultes et garantir qu’aucun détenu ne soit en mesure d’exercer un pouvoir sur d’autres détenus. Cependant, les informations recueillies durant la visite indiquent que, dans les prisons de Chişinău et Soroca, l’on ne s’était de loin pas attaqué à la racine du problème de la violence entre détenus et que, selon le CPT, ces établissements n’étaient toujours pas en mesure de satisfaire au besoin le plus fondamental requis pas les détenus : un environnement sûr. Les phénomènes de la violence, de l’intimidation et des extorsions entre détenus persistaient dans ces établissements pénitentiaires, qui résultaient directement de l’existence d’un système de pouvoir informel en place parmi les détenus.


Agenda Agenda
21-22 juin 2019 Venise (Italie)

Session plénière de la Commission de Venise

17-21 juin 2019 Strasbourg (Palais de l’Europe, Salle 1)

Conférence pour le 20e anniversaire du GRECO et session plénière du Greco

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter