Retour

Septième anniversaire de l’annexion de la Crimée par la Russie

Déclaration de Heiko Maas, Président du Comité des Ministres
PRÉSIDENCE ALLEMANDE Strasbourg 26 février 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Septième anniversaire de l’annexion de la Crimée par la Russie

Il y a sept ans, la République autonome de Crimée et la ville de Sébastopol étaient annexées illégalement par la Fédération de Russie et le conflit militaire dans l’est de l’Ukraine débutait.

En ma qualité de Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, je rappellerai que le Comité a condamné cette annexion illégale, qui constitue une violation du droit international, et tiens à réaffirmer son soutien sans équivoque et indéfectible de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues. À cet égard, je voudrais aussi insister sur la nécessité d’appliquer pleinement les accords de Minsk et les conclusions du sommet de Paris pour mettre fin au conflit militaire dans le Donbass.

Le Comité des Ministres reste préoccupé par la dégradation considérable de la situation des droits de l’homme dans la péninsule de Crimée depuis son annexion par la Fédération de Russie. Rappelant la décision de la Cour européenne des droits de l’homme sur la Crimée en date du 14 janvier 2021, j’appelle la Russie à se conformer pleinement au droit humanitaire international et aux normes internationales des droits de l’homme, notamment en accordant aux mécanismes internationaux de surveillance des droits de l’homme ainsi qu’aux organisations non gouvernementales des droits de l’homme l’accès sans restriction à la Crimée et à la ville de Sébastopol.


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter