Retour Serbie : nécessité de renforcer l’enseignement des langues minoritaires

Serbie : nécessité de renforcer l’enseignement des langues minoritaires

Aujourd’hui, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a publié un nouveau rapport sur l’application de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires dans la République de Serbie, ainsi que les recommandations adressées aux autorités serbes. La Charte s’applique à l’albanais, au bosniaque, au bulgare, au bunjevac, au croate, au tchèque, à l’allemand, au hongrois, au macédonien, au romani, au roumain, au ruthène, au slovaque, à l’ukrainien et au valaque.

Les experts du Conseil de l'Europe ont salué les progrès réalisés en ce qui concerne la formation des enseignants des langues minoritaires, la publication de manuels scolaires et la diffusion de nouvelles émissions publiques de radio et de télévision, ainsi que le nombre considérable d’activités culturelles dans toutes les langues minoritaires. Cependant, il y a aussi des motifs de préoccupation, tels que les seuils relativement élevés pour la mise en place de classes en langues minoritaires, et le fait que l’éducation préscolaire n’est plus assurée en romani.

Charte européenne des langues régionales ou minoritaires Strasbourg 5 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
Agenda
21 mai Lisbonne (Parlement portugais, 12h heure locale)

Cérémonie de remise du Prix Nord-Sud

Nous suivre

       

Galeries photos
galleries link
Facebook
@coe sur Twitter