Retour

Placer les enfants au centre – les synergies entre le Conseil de l’Europe et l’UE pour protéger les droits des enfants

Secrétaire Générale Strasbourg 27 septembre 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Placer les enfants au centre – les synergies entre le Conseil de l’Europe et l’UE pour protéger les droits des enfants

La Stratégie du Conseil de l’Europe pour les droits de l’enfant 2022-2027 (Stratégie de Rome) et la Stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant partagent une même vision et des objectifs communs axés sur la participation des enfants, des systèmes intégrés de protection de l’enfance et une justice adaptée aux enfants, a déclaré la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić, dans son allocution lors du 14e Forum européen sur les droits de l’enfant 2022.

Elle a souligné le rôle important joué par les partenariats stratégiques dans l’élaboration et la mise en œuvre de la Stratégie de Rome et des stratégies précédentes du Conseil de l’Europe. « L’Union européenne figure au premier rang de nos partenaires en la matière », a noté la Secrétaire Générale. 

Le Conseil de l’Europe et l’UE mettent en œuvre la Recommandation du Conseil de l’Europe sur la participation des enfants et des jeunes de moins de 18 ans, appliquent l’outil d’évaluation de la participation des enfants et prônent une justice adaptée aux enfants. 

Le modèle du Barnahus, conçu pour offrir la meilleure prise en charge, le meilleur soutien et le meilleur accès à la justice possibles aux enfants victimes d’abus sexuels, s’inspire des lignes directrices et des recommandations du Conseil de l’Europe élaborées par nos principaux organes de suivi (le Comité de Lanzarote) et a connu une expansion rapide dans toute l’Europe grâce au financement et à la détermination de l’UE.

La Secrétaire Générale a souligné que les objectifs de la nouvelle Stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant – autonomiser, protéger et inclure les enfants – sont « bons et justes » et a réaffirmé que le Conseil de l’Europe était prêt à apporter son expérience et son expertise le cas échéant.
Elle a également évoqué les problématiques auxquelles sont confrontés les enfants, notamment face à l’augmentation récente des contenus à caractère sexuel auto-produits par des enfants et au risque accru de mauvais traitements à l’encontre des enfants ukrainiens dans le contexte de la migration, que la Secrétaire Générale a évoqué comme l’une « des nombreuses et effroyables répercussions de l’agression russe ».

Les travaux du Conseil de l’Europe relatifs aux enfants dans le contexte de la migration sont présentés lors du Forum dans le cadre de l’atelier « Vers des systèmes intégrés de protection de l’enfance – le rôle des tuteurs dans la protection et le soutien apportés aux enfants non accompagnés ». La coordinatrice du Conseil de l’Europe pour les droits de l’enfant présentera la Recommandation du Comité des Ministres pour un régime de tutelle efficace pour les enfants non accompagnés et les enfants séparés dans le contexte de la migration.


 Discours de la Secrétaire Générale – 14e Forum européen sur les droits de l’enfant 2022 – Placer les enfants au centre : autonomiser, protéger et inclure les enfants


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter