Retour

Le Président de la Confédération suisse appelle à donner au Conseil de l’Europe un nouvel élan politique

Session de l’Assemblée parlementaire Strasbourg 10 octobre 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Président de la Confédération suisse appelle à donner au Conseil de l’Europe un nouvel élan politique

« Les crises que nous traversons actuellement – au premier rang desquelles l’agression militaire de l’Ukraine par la Russie - nous forcent à nous interroger sur ce que nous pensions acquis. Elles nous rappellent à notre devoir de nous engager pour les valeurs qui sont les nôtres et qui sont celles portées par le Conseil de l’Europe depuis sa fondation », a déclaré Ignazio Cassis, Président de la Confédération suisse, lors de son allocation devant l’Assemblée parlementaire. « En enfreignant les principes les plus élémentaires du droit international, la Russie nous a forcés à prendre des mesures contre un Etat devenu, coup après coup, une menace pour l’Europe des valeurs démocratiques » a-t-il ajouté.

Dans son discours, M. Cassis a rappelé l’engagement de la Suisse pour le respect du droit international, le dialogue et la coopération bilatérale et multilatérale.

Soulignant que la portée géographique du Conseil de l’Europe en fait une organisation tout à fait unique, le Président de la Confédération suisse a apporté son soutien à l’organisation d’un 4ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des 46 pays membres du Conseil de l’Europe.

Un tel Sommet, a-t-il indiqué, permettrait par exemple de réfléchir à la manière de pérenniser l’équilibre politique et géographique existant – voire l’élargir, afin de maintenir la vocation réellement paneuropéenne du Conseil de l’Europe –, de soutenir la Convention européenne des droits de l’homme et la Cour de Strasbourg, de mettre en valeur le travail de l’Assemblée parlementaire, dont l’ancrage démocratique offre au Conseil de l’Europe une légitimité forte, d’encourager les synergies avec d’autres organisations internationales qui œuvrent au profit de la stabilité et de la paix sur le continent, d’identifier des thématiques sur lesquelles le Conseil de l’Europe doit développer une expertise propre et de refocaliser le multilatéralisme sur ses tâches essentielles, dont la finalité est le maintien de la démocratie, de l’Etat de droit et de la paix.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter