Retour

25 ans des Principes de Paris : des institutions nationales des droits de l'homme fortes restent plus nécessaires que jamais

Commissaire aux droits de l’homme Strasbourg 18 décembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
25 ans des Principes de Paris : des institutions nationales des droits de l'homme fortes restent plus nécessaires que jamais

« Vingt-cinq ans après que la communauté internationale a officiellement adhéré à l’idée de créer des institutions nationales pour la promotion et la protection des droits de l'homme en soutenant les Principes de Paris, il est évident que le fait d’avoir des institutions nationales des droits de l'homme indépendantes et efficaces est tout aussi important et utile aujourd'hui », déclare Dunja Mijatović, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, en publiant aujourd’hui son article dans le carnet des droits de l’homme.

« Le 20 décembre 1993, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté la résolution 48/134 intitulée « Institutions nationales pour la promotion et la protection des droits de l'homme », dans laquelle tous les États du monde sont encouragés à créer des institutions nationales des droits de l'homme (INDH) indépendantes. »


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter