Retour

Marlène Schiappa : l’égalité femmes-hommes, une priorité pour la Présidence française du Conseil de l’Europe en 2019

Forum mondial de la démocratie Strasbourg 20 novembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Marlène Schiappa

Marlène Schiappa

La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes de la France a annoncé que des actions concrètes seraient prises dans le cadre de la présidence française pour promouvoir la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (plus connue sous le nom de « Convention d’Istanbul »).

Intervenant à l’ouverture du Forum mondial de la démocratie, Mme Schiappa a encouragé les Etats membres qui ne l’ont pas encore fait à signer et à ratifier la Convention qui constitue le premier instrument international juridiquement contraignant en la matière.

Elle a par ailleurs rappelé que le gouvernement français avait annoncé 75 mesures, parmi lesquelles le congé maternité pour toutes les femmes, l’allongement du délai de prescription des crimes sexuels sur mineurs, la pénalisation du harcèlement de rue, l’éducation à la vie affective et sexuelle à l’école ou encore la transparence dans les écarts de salaire.

« Avec le phénomène #metoo, à différents endroits du monde et au même moment, des femmes ont partagé ensemble des expériences similaires. #Metoo est un acte, une preuve concrète de la solidarité féminine », a-t-elle souligné.

« Nous sommes dans une période où il y a encore des futures premières quelque chose. En France, des postes de pouvoir n’ont encore jamais été occupés par des femmes, et cela veut dire que nous allons devoir travailler ensemble pour promouvoir les droits de ces femmes et faire en sorte qu’elles puissent briser ce plafond de verre, et qu’à terme, pour les générations à venir, ce plafond de verre n’existe plus. Les femmes ne sont pas une minorité, nous représentons 52% de la population, nous sommes une majorité », a-t-elle conclu.

La France sera à la tête du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe de mai à novembre 2019.


Agenda Agenda
Strasbourg 17 décembre

Rapport de MONEYVAL sur l'Albanie

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter