Retour

Journalisme et covid-19 : La liberté de la presse est essentielle en temps de crise

Déclaration conjointe de la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe et de la ministre fédérale allemande de la Justice
Conseil de l’Europe Strasbourg 3 mai 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Journalisme et covid-19 : La liberté de la presse est essentielle en temps de crise

Dans une déclaration conjointe à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai, la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić, et la ministre fédérale allemande de la Justice et de la Protection du consommateur, Christine Lambrecht, représentant la Présidence allemande du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, ont fait part de leur inquiétude face aux attaques visant des journalistes et aux restrictions de la liberté de la presse dans de nombreuses parties de l’Europe. 

« Le droit à la liberté d’expression est consacré par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme, que les 47 États membres du Conseil de l’Europe – dont les 27 membres de l’Union européenne – se sont engagés à respecter.

Dans une démocratie, les journalistes jouent un rôle vital en révélant la vérité et en demandant des comptes au pouvoir en place. Leur mission est de faire en sorte que les citoyens reçoivent des informations fiables et exactes en temps utile, ce qui est encore plus important dans le contexte de la pandémie de covid-19.

Les médias devraient avoir la liberté de passer au crible les mesures prises par les pouvoirs publics et de les critiquer. Cependant, un nouveau rapport d’organisations de la société civile partenaires du Conseil de l’Europe confirme que de nombreux journalistes sont, dans les faits, confrontés à une obstruction croissante, qui les empêche de remplir ce rôle important pendant la pandémie.

Nous déplorons aussi une multiplication des agressions et des menaces contre des journalistes qui couvrent des manifestations publiques. C’est inacceptable. Il est plus important que jamais que les journalistes puissent faire leur métier librement et en toute sécurité.

Défendre la liberté d’expression dans toute l’Europe est l’un des buts essentiels du Conseil de l’Europe, dont l’Allemagne exerce actuellement la présidence. Alors que l’Europe sort progressivement de la pandémie, tous les gouvernements doivent agir pour renforcer notre attachement commun à la liberté d’expression et faire en sorte qu’il résiste à de futures crises. »


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter