Retour

IDAHOT: les personnes LGBTI fuyant la guerre sont confrontées à des risques spécifiques et ont besoin de protection

Conseil de l'Europe Strasbourg 16 mai 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
IDAHOT: les personnes LGBTI fuyant la guerre sont confrontées à des risques spécifiques et ont besoin de protection

Les États européens devraient prêter attention aux défis spécifiques auxquels sont confrontés les demandeurs d'asile LGBTI fuyant la guerre, ont déclaré la Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe, Marija Pejčinović Burić, le Président actuel du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, le ministre italien des affaires étrangères et de la coopération internationale, Luigi Di Maio, ainsi que le Président entrant du Comité des Ministres, le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, à l'approche de la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie (IDAHOT) le 17 mai.

« En Europe, nous sommes encore loin de l'inclusion totale des personnes LGBTI, qui continuent d'être victimes de discrimination, de stigmatisation, voire de violences. Les conflits armés aggravent la vulnérabilité des personnes LGBTI et les exposent à des risques et violences supplémentaires. »

« Nous devons montrer notre inquiétude pour tous ceux qui fuient les horreurs de la guerre. Conformément à la Recommandation du Conseil de l'Europe sur des mesures visant à combattre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle ou l'identité de genre, nous encourageons les États européens à faire preuve de solidarité envers toutes les personnes cherchant refuge sur leur territoire, dont les personnes LGBTI, à les protéger et à répondre à leurs besoins spécifiques ».

Selon les organisations de la société civile, les personnes LGBTI en Ukraine tout comme celles qui fuient le conflit et demandent l'asile sont confrontées à des défis spécifiques, notamment l'absence de documents d'identification correspondant à leur identité de genre, le risque d'être confrontées à l'homophobie et à la transphobie de la part du personnel aux points de contrôle internes et internationaux, le risque de harcèlement dans les centres d'hébergement de masse, les difficultés pour les personnes transgenres et intersexes à poursuivre un traitement hormonal et d'autres traitements médicaux dans les pays d'accueil et le risque de discrimination dans l'accès à des foyers d’accueil sûrs et à des logements à long terme en tant que couples et familles de même sexe.

Cette année, le thème d’IDAHOT est « Nos corps, nos vies, nos droits ».


 Déclaration par la commissaire européenne aux droits de l’homme


 « Le 17 mai, comme tous les jours, nous nous élevons avec fermeté contre la LGBTI-phobie », déclare une Commission de l’APCE


 Le Rapporteur du Congrès exhorte les villes et les régions à être des havres de paix pour la société civile LGBTI sous pression


 Video: case law of the European Court of Human Rights and sexual orientation


Qu’est-ce que le droit à l’égalité et à la protection contre la discrimination et comment ce droit est-il garanti par la Convention européenne des droits de l’homme ? Voir quelques exemples de la manière dont la CEDH permet de promouvoir l’égalité des droits.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter