Retour

La Commission contre le racisme publie son rapport annuel

Le discours de haine et le populisme xénophobe sont restés des sujets de préoccupation majeure en Europe en 2018
Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) Strasbourg 11 juin 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Commission contre le racisme publie son rapport annuel

Selon le rapport annuel de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) publié aujourd’hui, le populisme xénophobe et le discours de haine raciste ont continué de marquer de leur empreinte le climat politique en Europe en 2018.

L’inquiétude grandissante de l’opinion publique face aux mutations économiques, géopolitiques et technologiques est exploitée en désignant comme boucs émissaires les migrants et les minorités ; les personnalités politiques populistes en particulier cherchent à diviser les sociétés selon des critères nationaux, ethniques ou religieux. Ces opinions ne se limitent pas aux extrêmes de l’échiquier politique, mais s’observent également de plus en plus au sein des partis politiques traditionnels et des gouvernements nationaux, ce qui demeure pour l’ECRI une source de préoccupation majeure.

« Les idéologies qui se fondent sur une supposée incompatibilité entre groupes nationaux/ethniques ou religieux, tout comme celles qui défendent une "supériorité raciale", constituent un danger pour les sociétés inclusives », souligne le rapport, qui met en garde contre la menace de l’idéologie du « nous contre eux » dans le discours politique et le débat public.


Agenda Agenda
21-22 juin 2019 Venise (Italie)

Session plénière de la Commission de Venise

17-21 juin 2019 Strasbourg (Palais de l’Europe, Salle 1)

Conférence pour le 20e anniversaire du GRECO et session plénière du Greco

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter