Retour

La Grèce devrait protéger les droits sociaux de tous et améliorer l’accueil et l’intégration des migrants

Commissaire aux droits de l’homme Strasbourg 6 novembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Vue du centre d'accueil de la Moria sur l'île grecque de Lesbos ©Giorgos Moutafis

Vue du centre d'accueil de la Moria sur l'île grecque de Lesbos ©Giorgos Moutafis

« La Grèce devrait prendre des dispositions urgentes et adopter des politiques à long terme pour améliorer l’accueil et l’intégration des migrants et pour remédier aux effets pervers des mesures d’austérité sur l’accès aux soins de santé et à l’éducation », a déclaré la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović, en rendant public le rapport sur sa visite de juin en Grèce.

La Commissaire constate avec inquiétude que, malgré les louables efforts déployés par la population et les autorités grecques pour accueillir les migrants, les conditions d’accueil sont nettement en-dessous des normes acceptables, notamment sur les îles. « Il faudrait que les autorités agissent d’urgence pour remédier aux mauvaises conditions d’hygiène et réduire la détresse psychologique et l’incertitude qui menacent la santé des migrants et des demandeurs d'asile sur les îles. Elles devraient en particulier accélérer les transferts vers le continent, où les capacités d’accueil auraient aussi besoin d’être augmentées. Les partenaires européens de la Grèce devraient faire preuve de solidarité en aidant le pays à améliorer les conditions d’accueil », estime la Commissaire.

En outre, Dunja Mijatović est vivement préoccupée par la situation des enfants migrants non accompagnés, dont les conditions d’hébergement et l’accompagnement social laisseraient le plus souvent beaucoup à désirer. Elle déplore que certains soient privés de liberté en application du régime de la « détention de protection ». « Les autorités grecques devraient s’attaquer à ce problème avec davantage de détermination et en particulier cesser immédiatement de placer en détention des enfants migrants non accompagnés. Les enfants migrants devraient également avoir accès une éducation inclusive, afin d’augmenter leurs chances d’intégration. »


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur twitter @coe sur twitter