Retour

Finlande : des mesures sont nécessaires pour lutter contre les discours haineux et l’exigence de stérilisation des personnes transgenres

Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) Strasbourg 10 septembre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Finlande : des mesures sont nécessaires pour lutter contre les discours haineux et l’exigence de stérilisation des personnes transgenres

Dans un rapport publié aujourd’hui, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) du Conseil de l’Europe appelle la Finlande à lutter contre les discours de haine à caractère raciste et intolérant, qui est en plein essor, à mieux coordonner les activités d’intégration des immigrés et à réviser la loi faisant obligation aux personnes transgenres d’être stérilisées avant de pouvoir faire officiellement reconnaître leur nouveau genre (voir également la version finnoise du rapport).

L’ECRI salue l’adoption d’une nouvelle loi anti-discrimination et l’interdiction du profilage ethnique, ainsi que les mesures prises pour combattre le discours de haine, notamment la création d’équipes d’investigation dans chaque service de police. Quelque 900 policiers ont par ailleurs été formés à la prévention et à la répression des crimes de haine.

D’autres évolutions positives sont à noter, notamment le lancement du deuxième plan d’action pour l’intégration, qui s’inscrit dans le programme national pour l’intégration des immigrés, ainsi que les activités d’intégration réussies mises en place par la ville d’Helsinki. L’ECRI se réjouit aussi des efforts que la Finlande a déployés pour intégrer le nombre sans précédent de réfugiés et de bénéficiaires d’une protection subsidiaire arrivés en 2015, notamment dans le domaine de l’apprentissage des langues et de la formation professionnelle.   


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter