Retour

Fausses nouvelles et confiance ébranlée

Le Conseil de l’Europe participe à un groupe de discussion de l’ONU lors du Forum sur la gouvernance de l'internet, parmi d'autres activités
Conseil de l'Europe Strasbourg 18 décembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Fausses nouvelles et confiance ébranlée

Lors du Forum 2017 sur la gouvernance de l’Internet (@intgovforum, du 17 au 21 décembre à Genève), le Conseil de l’Europe contribue à un groupe de discussion à haut niveau consacré aux effets de l’information numérisée sur la politique, la confiance du grand public et la démocratie. Il soulignera l’importance d’entretenir les compétences numériques pour combattre les effets négatifs que la culture du numérique peut entraîner.

Alors que l’ère du numérique peut encourager la transparence et accroître la sensibilisation aux événements, le Conseil de l’Europe – première organisation d’Europe pour la défense des droits de l’homme – exprime ses sujets de préoccupation relative aux droits de l’homme, y compris le droit au respect de la vie privée, la liberté des médias, et l’effet dommageable des désordres de l’information sur la démocratie.

Le mardi 19 décembre de 11 à 13 heures, salle 17, bât. E, de l’Office des Nations Unies à Genève, Claudia Luciani, Directrice de la gouvernance démocratique et de l’anti-discrimination, se joindra aux participants représentant des sociétés privées, des gouvernements, des ONG et des instituts de recherche pour évaluer les avantages et les inconvénients de l’ère du numérique lors d’une séance en deux parties. Les thèmes abordés comprennent les tensions entre la transparence de style « Wikileaks » et les préoccupations administratives et institutionnelles liées à la sécurité, et le problème des bots informatiques utilisés pour influencer des élections.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter